BFM Auto

La police japonaise récupère une Nissan GT-R offerte par un particulier

Avec le V6 biturbo de la GT-R, les chauffards japonais n'ont qu'à bien se tenir.

Avec le V6 biturbo de la GT-R, les chauffards japonais n'ont qu'à bien se tenir. - Top Gear BBC

Le donateur a souhaité rester anonyme. Ce bolide rejoint la flotte de la police à Tochigi, au centre du Japon.

Il y a des policiers plus chanceux que d'autres. Après les Autrichiens en Porsche, les Luxembourgeois en Tesla, la police de Dubaï (bientôt) en moto volante et les nombreux modèles puissants (mais maintenant hybrides) de la police américaine, voici la Nissan GT-R de la police japonaise.

La GT-R avec ses nouvelles couleurs
La GT-R avec ses nouvelles couleurs © Top Gear BBC

Même avec ses couleurs (noir et blanc) propres à la police japonaise et ses gyrophares, cette GT-R garde toute sa "bestialité". Sous le capot, on retrouve un V6 biturbo tournant entre 480 et 570 ch selon les versions. Ce bolide est capable d'atteindre les 100 km/h en moins de trois secondes pour une vitesse maximale de 310 km/h.

Son ancien propriétaire en a fait anonymement don à la police de la préfecture de Tochigi, au centre du Japon. Nul doute qu'ils en feront bon usage.

L'arrière de la Nissan GT-R de la police japonaise
L'arrière de la Nissan GT-R de la police japonaise © Top Gear BBC
Julien Bonnet