BFM Auto

Kia Stinger, la berline coréenne qui se prend pour une allemande

Kia entre dans la cour des grands avec son modèle le plus puissant jamais proposé

Kia entre dans la cour des grands avec son modèle le plus puissant jamais proposé - Top Gear BBC

La voici enfin! La berline coupé Grand Tourisme promise par Kia a été dévoilée au salon de Detroit. Sa commercialisation est attendue pour la fin d'année 2017 en Europe. Même si son gabarit et une concurrence importante pourraient limiter son succès, elle représente un pas de plus vers la sportivité pour la marque coréenne.

Après cinq ans de concepts, teasers et de coulisses de son développement, la voici finalement devant nos yeux: la berline propulsion et performance de Kia. Elle vient d'être dévoilée au salon de Détroit (Michigan, Etats-Unis) et s'appelle Stinger, comme le célèbre missile sol-air américain mais aussi comme le concept du même nom signé Kia.

Dévoilée en 2014, la GT4 Stinger Concept était un prototype de coupé sportif mais avec seulement deux portes, là où cette Stinger de série en dispose bien de quatre. Et bonne nouvelle, la marque coréenne prévoit une commercialisation dans les prochains mois aux Etats-Unis et d'ici à la fin de 2017 en Europe. 

Un quatre cylindres et un V6

Si on ne connaît pas encore les tarifs, on sait d'ores et déjà que la Stinger sera proposée avec au moins deux motorisations. Sous le capot de la version de base, un quatre-cylindres turbo de 2 litres développant 255 chevaux et un couple maxi de 353Nm. Les amateurs de performance pencheront davantage sur la version GT avec son moteur V6 bi-turbo 3,3 litres, avec une puissance annoncée à 365 chevaux et un coupe pouvant grimper à un 510Nm. Dans ces conditions, le 0 à 100 km/h est attendu en 5,1 secondes pour une vitesse de pointe de 269km/h. Pour stopper la bête, cette version GT sera également dotée de freins à disques ventilés Brembo de série et d'étriers avant à quatre pistions et arrière à deux pistons. 

En version GT, la Stinger développe une puissance de 365 chevaux, ce qui en fait le modèle le plus puissant proposé dans l'histoire de Kia.
En version GT, la Stinger développe une puissance de 365 chevaux, ce qui en fait le modèle le plus puissant proposé dans l'histoire de Kia. © Top Gear BBC

D'après Kia, il s'agit tout simplement "du véhicule de série le plus performant dans l'histoire de la marque". Un argument séduisant même si on peut regretter l'absence de boîte manuelle. Seule une transmission automatique à 8 rapports est au programme avec toutefois la possibilité pour le conducteur de sélectionner la vitesse optimale grâce aux palettes au volant. Proposée de série en propulsion, la Stinger pourra également bénéficier de la transmission intégrale (mais avec les roues arrière privilégiées pour conserver du plaisir dans les virages). 

Un physique imposant

Côté mensurations, la Stinger ne fait pas dans le minimalisme et se révèle ainsi plus longue et large que ses principales concurrentes, comme l'Audi A4, la Lexus GS ou encore la Mercedes CLS. Un physique imposant qui pourrait limiter son succès en Europe. 

Le châssis est composé à 55% d'acier évolué haute-résistance, de quoi garantir une rigidité optimale sans trop peser sur la balance. Cette Stinger inaugure également une nouvelle suspension à commande électronique qui adaptera la fermeté des amortisseurs avant et arrière séparément et en fonction du style de conduite.

-
- © Top Gear BBC

Un look sportif mais pas trop 

"Avec une véritable Grand Tourisme, un modèle conçu pour offrir une conduite gratifiante sur les longs trajets, l'objectif n’est pas de proposer une puissance absolue, une dynamique brute et un style agressif au détriment du luxe, du confort et de l’élégance", souligne le chef du design européen de Kia, le Français Grégory Guillaume, qui a supervisé son développement depuis sa base de Francfort.

En gros, il ne faut pas s'attendre à une concurrente pour les Mercedes AMG et autres Audi RS.Exit donc le style avant-gardiste du concept Kia GT dévoilé à Francfort en 2011 avec notamment des portières à ouverture antagoniste. La version de série adopte ainsi un look beaucoup plus passe-partout, avec des éléments rappelant l'Alfa Romeo Giulia ou la Maserati Ghibli.

A l'intérieur, on retrouve un design proche des standards du premium avec cuir Nappa, du chrome et la possibilité de consulter à l'écran la répartition des masses, le temps au tour ou encore la température de l'huile, ce qui n'entre pas vraiment dans la tradition Kia mais on ne va pas se plaindre. Toutefois, une grande question se pose: qui sera prêt à investir dans une berline coupé Grand Tourisme rapide et luxueuse avec un logo Kia? Difficile de répondre avant de connaître les tarifs que proposera le constructeur coréen.

-
- © Top Gear BBC
Julien Bonnet, avec Top Gear