BFM Business

Mondial 2016: Rencontre avec le Français qui a dessiné la meilleure rivale de la Clio, la Kia Rio

Grégory Guillaume, chef de la division design Europe chez Kia, travaille au département design du constructeur coréen depuis 2005.

Grégory Guillaume, chef de la division design Europe chez Kia, travaille au département design du constructeur coréen depuis 2005. - Kia

A l'occasion du Mondial de l'automobile où Kia présente la nouvelle Rio, rencontre avec le responsable du design européen de la marque coréenne, Grégory Guillaume, qui dirige le studio de Francfort.

Top Gear France - Quelles ont été vos sources d'inspiration pour dessiner cette nouvelle Kia Rio?

Grégory Guillaume - Nous avons essayé de garder quelques éléments de l'ADN de la Rio précédente. Mais du point de vue des proportions, cette nouvelle Rio est assez différente. Dans l'ancienne, la cabine était très penchée vers l'avant, avec un capot assez court et beaucoup d'angles sur le côté. Ce que beaucoup de concurrents font sur ce segment. Sur la nouvelle nous avons un effet assez opposé, une cabine plus sur l'arrière, et nous avons donné de la longueur au capot avant, avec un porte-à-faux avant assez court. Tout cela donne un caractère plus statutaire à la voiture. Elle reste athlétique et sportive, mais avec un peu plus d'élégance. Nous avons donné plus de qualité perçue au consommateur, notamment à l'intérieur et dans les lignes.

A l'avant de cette nouvelle Kia Rio, on retrouve le fameux "Tiger Nose", marqueur design des modèles du coréen.
A l'avant de cette nouvelle Kia Rio, on retrouve le fameux "Tiger Nose", marqueur design des modèles du coréen. © JB

Qu'attendent les clients du design des citadines polyvalentes comme la Rio?

Nos principales concurrentes en France sont les Renault Clio et Peugeot 208. On a pris le parti de ne pas faire la même chose, avec plus d'horizontalité, d'élégance. Ces deux modèles cherchent davantage à attirer l'attention. Cette approche est la même pour nous sur tous les segments: ne pas suivre les modes et les tendances mais proposer la réponse Kia à un type de véhicules. Nous cherchons des éléments distinctifs pour soutenir la stratégie d'ensemble de la marque: où veut elle se positionner, quel est son message de la marque. Le design est un élément de communication pour répondre à ces questions. 

Peut-on parler d'une reconnaissance du design français à l'international?

Je ne pense pas qu'il existe une véritable reconnaissance mondiale du design à la française, ou alors dans d'autres industries, pas forcément l'automobile. Nous avons une patte, nous sommes reconnus, mais beaucoup d'autres pays ont une signature, comme l'Angleterre, l'Allemagne, le Japon ou encore l'Italie. Au studio Kia de Francfort, l'équipe est très internationale avec de nombreuses nationalités européennes travaillant de concert. Nous collaborons avec les deux autres studios situés en Corée du Sud et en Californie sur tous les projets. En Europe, nous étudions aussi le design sur des modèles qui ne seront pas vendus sur le continent comme sur ceux exclusivement vendus sur ce continent, telle la Cee'd. La compétition interne entre les trois studios existe, mais avec une direction de style tout de même assez européenne.

Julien Bonnet