BFM Business
Auto

Prix des carburants: le prix du gazole stagne mais reste très élevé

A 2,1302 euros le litre au 24 juin, le prix du gazole stagne, contrairement à celui du sans-plomb 95 E10, en baisse de 5 centimes par rapport à la semaine précédente.

Après plusieurs semaines de forte hausse, le gazole est en quasi-stagnation. Selon les données du ministère de la Transition écologique, au vendredi 24 juin, le litre de gazole se vendait en moyenne 2,1302 euros, soit une très légère baisse de 0,4 centime sur une semaine.

A noter, il y a un mois, le 27 mai 2022, le gazole coûtait 14,20% moins cher avec un litre à 1,8281 euro.

De son côté, le prix du sans-plomb 95 E10, l'essence la plus consommée en France, la baisse est un peu plus significative. Le litre se vendait 2,0365 euros vendredi dernier, soit 5 centimes de moins que la semaine précédente (2,0866 le 17 juin).

Même tendance pour le sans plomb 95 (2,0867 euros le litre, contre 2,129 une semaine plus tôt) et le sans plomb 98 (2,1485 euros contre 2,192 euros le 10 juin).

Des aides plus ciblées à la rentrée

Les prix restent tout de même à des niveaux très élevés. Malgré la ristourne gouvernementale de 18 centimes par litre de carburants qui s'applique depuis le 1er avril, le sans-plomb 95-E10 a repassé la barre des 2 euros le 3 juin, tout comme le gazole le 10 juin.

La remise gouvernementale, qui devait initialement prendre fin le 31 juillet, a été prolongée jusqu'à la fin de l'été, pour aider les Français à faire le plein pendant les vacances.

A la rentrée, un dispositif "plus ciblé" devrait voir le jour. Le gouvernement souhaite concentrer ses efforts sur les gros rouleurs et sur les Français qui ont besoin de prendre leur voiture pour se rendre sur leur lieu de travail. Les contours de ce nouveau dispositif sont pour l'heure inconnus.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech