BFM Auto

Ponts de mai: les vacanciers privilégient la voiture

Beaucoup de Français qui partiront pendant les ponts de mai emprunteront la voiture pour se déplacer.

Beaucoup de Français qui partiront pendant les ponts de mai emprunteront la voiture pour se déplacer. - ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Près de 30% des automobilistes français prévoient d'utiliser leur voiture pour partir en vacances pendant les ponts de mai. Seulement 4% prendront le train et 5% l'avion. L'occasion de rappeler quelques conseils pour réduire le risque d'accident de la route.

Avec la grève perlée qui se poursuit à la SNCF, beaucoup de Français utiliseront la voiture pour partir en vacances lors des ponts de mai. Une étude OpinionWay* réalisée pour Carglass indique en effet que 35% d'automobilistes (au moins un véhicule dans le foyer) ont prévu un déplacement à cette période et que 29% utiliseront leur voiture. Ils seront seulement 4% à prendre le train et 5% l'avion, certaines personnes utiliseront ainsi plus d'un moyen de transport pour se rendre sur le lieu de villégiature.

Vérifier son véhicule et faire des pauses

L'enquête ajoute également que la moitié des automobilistes prévoit de mettre entre 4 et 8 heures pour rejoindre sa destination. L'occasion de rappeler qu'une pause d'au minimum 15 minutes s'impose toutes les deux heures au minimum, ce qu'oublie encore de faire près d'un conducteur sur trois. La somnolence reste en effet une des principales causes d'accident sur autoroute.

Autre point important avant un déplacement: faire une vérification de son véhicule. 60% des automobilistes y pensent, indique l'étude commandée par Carglass. 

Les pneus, à surveiller particulièrement

Les pneus font partie des points à surveiller particulièrement. Trop d'automobilistes européens roulent avec des pneumatiques sous-gonflés, une négligence responsable de 6% des accidents mortels sur route, de 9% sur autoroute, avec une pointe à 15% l’été, période propice à la surcharge et aux fortes chaleurs subies par les pneus. Au total ce sont 153 000 accidents qui pourraient être évités chaque année en Europe, rappelle l'assureur MMA.

Avec la remontée des températures, les pneus hiver ne sont bien sûr plus adaptés. "Plus épais pour une meilleure adhérence à la route quand les températures baissent ils s’usent plus rapidement sur un sol à +7°C. Les pneus d’été, eux, sont développés pour freiner sur sol sec. Le niveau sonore est aussi minimisé", rappelle 1001pneus.fr, spécialiste de la vente de pneus sur internet.

1001pneus.fr donne également des ordres de grandeur de la durée de vie d'un pneu: en moyenne 20 000 kilomètres pour un premier prix, 30 000 kilomètres pour un milieu de gamme et jusqu'à 50 000 km pour un pneu premium. Mais il ne s'agit que d'estimations et il faut donc bien penser à vérifier les témoins d'usure sur la bande de roulement (la seule partie en contact perpétuel avec la route).

*Sondage réalisé du 4 au 6 avril 2018 sur un échantillon de 1.016 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 

Julien Bonnet