BFM Auto

Deux tiers des primes à la conversion ont déjà été distribuées

125.000 dossiers de prime à la conversion ont été déposés entre le 1er juin et le 8 juillet.

125.000 dossiers de prime à la conversion ont été déposés entre le 1er juin et le 8 juillet. - AFP

125.000 primes à la conversion dernière mouture ont déjà été distribuées, selon le Comité National des professionnels de l’Automobile. Le stock des 200.000 primes pourrait être épuisé dès mi-août.

Le succès de la prime à la conversion ne se dément pas, à tel point que cette dernière pourrait être épuisée dès la mi-août. Selon les derniers chiffres relevés par le Comité National des Professionnels de l’Automobile (CNPA) auprès de leurs adhérents concessionnaires et sociétés de commerce automobile, 125.000 primes à la conversion ont été distribuées entre le 1er juin et le 8 juillet. Le président de la République Emmanuel Macron avait annoncé fin mai, dans son plan de relance automobile, un stock de 200.000 primes à la conversion bonifiée. Plus des deux tiers ont donc déjà été distribués.

"A l’approche du mois d’août, compte tenu du pont du 14 juillet et des premiers départs en vacances, le rythme des demandes de primes devrait continuer à ralentir, ce qui porterait l’atteinte de l’objectif des 200 000 véhicules à la deuxième quinzaine d’août, voire début septembre", précise le CNPA dans son communiqué.

4700 primes distribuées par jour début juin

Le rythme a cependant ralenti en ce mois de juillet. Sur la première quinzaine de juin, 4700 primes étaient attribuées chaque jour. "Le volume de primes s’élève à environ 3 700 primes par jour entre le 1er juillet et le 8 juillet", précise le CNPA.

Comme le souligne Challenges, des promotions généreuses chez les concessionnaires pour écouler les stocks ont permis de réduire encore le prix de certains modèles. En cumulant prime et promotion constructeur, une Fiat Panda neuve est vendue à 50% de son prix catalogue, autour de 5000 euros, une Peugeot 108 à -40%, aux environs de 8400 euros.

Difficile cependant de savoir pour le moment quelles voitures ont acheté les Français grâce à cette prime à la conversion bonifiée.

"Les premières observations des distributeurs font état d’une plus forte proportion de véhicules thermiques, même si la part des véhicules électriques bénéficiant d’une prime continue de progresser par rapport aux années précédentes", précise le CNPA.

Une rallonge pour la prime?

Le site officiel qui doit permettre de rentrer les demandes de primes à la conversion n’est pas encore actif, ce qui, en plus de retarder le remboursement des primes, limite le nombre de données disponibles sur le dispositif.

Comme à chaque changement de législation, l’Agence de services et de paiement de l’Etat doit revoir le site dédié au traitement de la prime. La nouvelle version du la prime à la conversion comme du bonus ayant été décidée dans l’urgence, pour soutenir le secteur automobile, les portails de saisie n’étaient plus à jour.

Cette impossibilité pour l’administration de compter avec précision le nombre de primes attribuées peut poser question sur le chiffre de 200.000 primes attribuées.

Comment savoir quand le chiffre sera atteint? Le CNPA mène des sondages réguliers en coopération avec les autorités gouvernementales. Surtout, un décret fixera en fait la date officielle de fin du dispositif, explique le site spécialisé autoactu.com. Tant que le décret n’est pas paru, les demandes de primes pourront être déposées. Le chiffre initial de 200.000 pourrait donc être légèrement dépassé.

Pauline Ducamp
https://twitter.com/PaulineDucamp Pauline Ducamp Cheffe de service BFM Auto