BFM Business

Paris veut "limiter à deux ou trois opérateurs" les services de trottinettes électriques

On dénombre actuellement une douzaine d'opérateurs de trottinettes électriques dans la capitale.

La mairie de Paris a annoncé ce jeudi une série de mesures pour mieux encadrer les trottinettes en libre-service. Parmi elles: celle de réduire à deux ou trois le nombre d'opérateurs alors qu'ils sont actuellement une douzaine à déployer leur flotte dans la capitale. 

"Après la loi Mobilités (en cours de discussion à l'Assemblée nationale, ndlr), nous lancerons un appel d'offres pour limiter à deux ou trois opérateurs le nombre d'opérateurs pouvant être habilités à gérer, exploiter, un service de trottinettes électriques à Paris, a annoncé Anne Hidalgo lors d'une conférence de presse organisée dans un contexte de multiplication des accidents dans la capitale. 

"Fixer le nombre maximum de trottinettes"

"Cet appel d'offre fixera le nombre maximum de trottinettes électriques autorisées sur le territoire de la ville", précise Anne Hidalgo alors qu'on en dénombre actuellement 20.000 en circulation. 

Outre cette annonce, la maire de Paris a proposé un arrêté conjoint avec le préfet de police pour interdire le stationnement des trottinettes sur les trottoirs, où la circulation est déjà prohibée. Anne Hidalgo a aussi demandé que la vitesse des trottinettes soit abaissée à 20 km/h et à 8 km/h en zone piétonne.

Cyrielle Cabot