BFM Business

Uber va lancer son vélo en libre-service à Paris début 2019

Le géant des VTC Uber va déployer son service de vélo à assistance électrique en libre-service, Jump, à Paris début 2019. Un concurrent de taille pour les Velib' et les autres acteurs de ce marché.

En 2019 à Paris, il faudra compter sur un nouveau-venu sur le marché des vélos en libre service. A l'occasion du salon Autonomy, le géant des VTC Uber a en effet annoncé qu'il lancera son service Jump dans la capitale en début d'année prochaine. 

Des vélos électriques en libre-service

Paris sera la deuxième ville européenne à tester ce service, après Berlin où Jump doit démarrer dans les prochaines semaines. On ne sait pas encore combien de vélos seront disponibles au démarrage du service. Côté tarif: à San Francisco (Californie) où le service a été lancé un peu plus tôt dans l'année, Jump facture 2 dollars (1,74 euro) les 30 premières minutes, puis 7 cents au-delà.

Les vélos Jump sont électriques, de quoi atteindre sans trop d'effort les 25 km/h. Ils seront disponibles en libre-service, contrairement aux Velib' qui peuvent être récupérés et rendus uniquement depuis des bornes dédiées. Mais d'autres acteurs, comme Ofo ou Mobike, se sont depuis lancés sur ce modèle de "free-floating". De son côté, Velib' compte 30% de vélos à assistance électrique depuis la reprise du contrat par la société Smovengo. 

Réserver un VTC, un vélo... et bientôt une trottinette

Ces vélos pourront être réservés depuis l'application Uber. "Cela fait partie de la vision de l'entreprise de devenir une plate-forme multimodale", explique une porte-parole d'Uber. A l'avenir, on pourra donc non seulement commander un VTC depuis l'application mais aussi réserver un vélo. Et bientôt également une trottinette électrique. Uber a en effet inverti dans Lime, le service déployé récemment dans la capitale et teste sa propre trottinette Jump à Santa Monica (Californie).

Le vélo Jump se réservera depuis l'application Uber
Le vélo Jump se réservera depuis l'application Uber © Jump
Julien Bonnet