BFM Business

Mondial 2016: quand deux semaines de salon équivalent à plusieurs années d'usure pour les voitures

Il y a deux ans, 1,25 million de visiteurs ont fréquenté le Mondial de l'Automobile.

Il y a deux ans, 1,25 million de visiteurs ont fréquenté le Mondial de l'Automobile. - Pauline Ducamp

Pendant quinze jours, elles sont prises en photo, ouvertes, fermées, papouillées, parfois maltraitées. Les conserver comme neuves est un des défis des constructeurs.

Quand il aperçoit ce visiteur claquer très violemment la portière d’un Mercedes GLC, Stéphane Boutier, directeur marketing Mercedes-Benz France, interrompt quelques instants son propos. Puis reprend, tout en surveillant du coin de l’œil le visiteur qui déambule entre les modèles. Pendant les quinze jours du Mondial de l’Automobile porte de Versailles à Paris, les voitures sont en effet mises à rude épreuve. En 2014, 1,25 million de visiteurs ont ouvert et fermé les portières, touché les planches de bord ou réglé des sièges. Ce qui fait dire à certains que, d’expérience, deux semaines de salon équivalent pour un véhicule à plusieurs années d’usure classique!

Remise en état chaque soir

"Les voitures sont en bien meilleur état à la fin du salon que ces dernières années, rassure Stéphane Boutier. Il y a moins de casse et presque pas de vandalisme. Du cuir coupé au cutter, cela ne se voit plus". Chez un autre constructeur allemand, deux hôtes surveillent chaque véhicule. Audi a fait le choix de ne présenter que des modèles sportifs, presque tous accessibles au public. "Les petites pièces fragiles, des comodo ou des systèmes de réglage de sièges, souffrent le plus, car normalement, ces éléments ne sont sollicités qu’épisodiquement. Sur le salon, les gens règlent à chaque fois leur siège, quand un conducteur le règle une fois de temps en temps", explique Xavier Benoit, directeur des relations presse Audi France. "Chaque jour, c’est l’équivalent de l’affluence du stand de France qui débarque dans les allées", résume dans Ouest France Julien Cotteverte, chef de projet sur le stand Renault. Les fusibles des boutons de siège n’y résistent donc pas toujours. "Les voitures sont remises en état chaque soir", précise Xavier Benoit.

Le Mondial de l'Automobile avait déjà accueilli mercredi dernier plus de 260 000 visiteurs.
Le Mondial de l'Automobile avait déjà accueilli mercredi dernier plus de 260 000 visiteurs. © Julien Bonnet

Des pommeaux de leviers de vitesse

Peugeot dispose ainsi d’un stock de pièces pour réparer les petits accrocs de la journée, nettoyer les décolorations des jeans sur le cuir clair, les traces de doigts sur les surfaces vitrées ou le cuir des planches de bord. Les pommeaux de levier de vitesse disparaissent ainsi régulièrement, ou des caches de carte SD. Quand ce ne sont pas des roues de secours, voire des rangées de siège amovibles! "Nous n’avons pas souffert de vandalisme à date", explique un représentant de Citroën, qui rappelle que les visiteurs testent vraiment TOUT au salon: "En 2014, nous n’avions pas déconnecté l’appel d’urgence sur nos voitures. L’appel d’urgence contacte le commissariat le plus proche. Celui du 15ème arrondissement a eu tôt fait de nous le rappeler !". Le Mondial de l’Automobile se tient jusqu’au dimanche 16 octobre.

Pauline Ducamp