BFM Auto

Le premier break Model S est terminé... mais n'est pas signé Tesla

Des Anglais ont réalisé ce break à partir d'une base de berline Model S.

Des Anglais ont réalisé ce break à partir d'une base de berline Model S. - Top Gear BBC

Une entreprise britannique vient de finaliser son projet: transformer une berline Model S en break. Et autant dire que le résultat est visuellement impressionnant.

Si aucune déclinaison break de la Model S n'est a priori au programme chez Tesla, des Britanniques viennent de finir leur propre version familiale de la célèbre berline électrique américaine.

Du travail de pros

En novembre dernier, nous vous racontions ce projet un peu fou, porté par un propriétaire de Model S qui souhaitait rendre son véhicule plus confortable pour ses chiens. Il avait donc décidé de transformer la carrosserie de la berline en break en s'entourant pour cela d'ingénieurs et designers passés par des marques renommées comme McLaren, Lotus ou Jaguar Land Rover.

En décembre dernier, Qwest l'entreprise créé pour l'occasion publiait ce tweet triomphal, marquant la fin de production de son premier modèle: une P90D-SB (P90D pour la Model S équipée d'une batterie 90 kWh et du "dual motor" et SB pour "Shooting Brake" ou break de chasse en français).

Plus léger que la berline

Désormais, on peut donc voir le véhicule circuler sur les terres du Norfolk, sur la côte est de l'Angleterre. A noter que l'augmentation de la capacité de chargement n'a pas réduit les capacités d'accélération: le break réalise toujours le 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes. 

Le break serait même 12 kg plus léger que la berline, grâce à l'usage important de fibre de carbone, un matériau à la fois léger et résistant. Côté tarif, pas d'allègement au programme en revanche: il faudrait compter environ 80.000 euros pour que Qwest se charge de transformer votre Model S, soit à peu près le budget initial pour s'offrir une Model S. 

Une autre photo de l'un des premiers breaks tournant uniquement à l'électrique.
Une autre photo de l'un des premiers breaks tournant uniquement à l'électrique. © Top Gear BBC
Julien Bonnet, avec Top Gear