BFM Business

Le Land Rover Defender officiellement de retour. Enfin presque

Un des Land Rover ayant participé à la cérémonie de sortie des chaines du dernier Defender à Solihull (Grande-Bretagne) le 29 janvier 2016.

Un des Land Rover ayant participé à la cérémonie de sortie des chaines du dernier Defender à Solihull (Grande-Bretagne) le 29 janvier 2016. - Jaguar Land Rover

INEOS, spécialisé dans la chimie, a officiellement confirmé qu’elle produira un 4X4 reprenant la philosophie du Land Rover Defender, dont la production s’est arrêtée fin janvier 2016.

Le Defender est de retour. Enfin, son héritier. Après six mois d’étude, INEOS, une entreprise suisse spécialisée dans la chimie et son PDG, Jim Ratcliffe, ont confirmé ce lundi 13 février qu’ils allaient produire un nouveau véhicule qui comblera le manque laissé par le mythique 4X4 de Land Rover.

"C’est un projet fantastique et excitant. Nous voulons développer le 4x4 le plus authentique au monde, à destination des explorateurs, des agriculteurs et des fans de hors-piste autour du monde", a déclaré Jim Ratcliffe dans un communiqué.

Une version moderne du mythique Defender

Le milliardaire ne veut cependant pas relancer une copie à l’identique du mythique 4X4. Le Defender version Ineos s’inspirera de la philosophie du modèle original, un véhicule capable de passer partout, mais d’une facture moins rustique que le mythique 4X4 Defender.

"Ce sera une alternative à la masse des SUV formatés et aseptisés. Je suis un grand admirateur de bon vieux Defender, et avec un grand respect pour sa capacité off-road, poursuit Jim Ratcliffe. Mais si notre tout-terrain pourra partager cet esprit, il sera aussi une étape importante d’amélioration, par rapport aux précédents modèles".

Land Rover demande actuellement aux propriétaires de Defender et de Land Rover historiques de poster des photos de leur véhicule sur une carte numérique.
Land Rover demande actuellement aux propriétaires de Defender et de Land Rover historiques de poster des photos de leur véhicule sur une carte numérique. © Jaguar Land Rover

Jim Ratcliffe ne précise cependant pas combien il compte investir dans ce projet, mais évoque "plusieurs centaines de millions d’euros". Le site spécialisé Europe Automotive News envisage la production de 15 à 20.000 véhicules par an, sans pour autant avancer de date de sortie. INEOS espère pouvoir produire en Grande-Bretagne.

La production du Defender s’est arrêtée le 29 janvier 2016, après 67 années de bons et loyaux services. 2 millions de véhicules ont été assemblés, et parmi ses fans se comptent la reine d’Angleterre et Philippe Lellouche…

Pauline Ducamp