BFM Business

Bye-bye Defender

Land Rover a vendu aux enchères en décembre le deux-millionième Defender produit.

Land Rover a vendu aux enchères en décembre le deux-millionième Defender produit. - Jaguar Land Rover

C’est un pilier de l’histoire automobile qui tire aujourd’hui sa révérence. Le dernier Defender sort ce vendredi 29 janvier des chaînes de l’usine de Solihull (Grande-Bretagne), qui l’assemblait depuis 1948. Retour sur un mythe qui a fait les belles heures de l’Angleterre et de Top Gear.

Voilà, c’est fini. Après 68 ans de bons et loyaux services, Land Rover arrête ce 29 janvier la production du Defender dans son usine historique de Solihull, au cœur de l’Angleterre. Devenu obsolète, le Defender ne répond plus aux règlementations américaines de sécurité depuis 1998, mais le passage en 2015 aux nouvelles normes européennes anti-pollution Euro 6 ont scellé la fin de sa carrière. Adieu donc Defender aux quatre roues motrices emblématiques. 

Tous les Land Rover Defender sortent depuis 1948 des chaines de l'usine de Solihull en Grande-Bretagne.
Tous les Land Rover Defender sortent depuis 1948 des chaines de l'usine de Solihull en Grande-Bretagne. © Jaguar Land Rover

Intemporel passe-partout

Pour résumer le Defender, on pourrait dire qu’il est fait pour tout. Et pour aller partout. Un design intemporel qui se remarque, surtout une âme. Originalement produit pour le grand public en 1948 sous le nom de Land Rover Phase I, il est adopté comme véhicule standard par l’armée britannique, puis décliné en un modèle spécifique: le Land Rover Wolf.

Il prend ensuite le nom de Defender à l’arrivée des nouveaux modèles de la firme en 1990 comme le Discovery. A l’aise aussi bien en ville, qu’en forêt ou montagne, le légendaire tout-terrain est capable de performances phénoménales. En atteste ce pari fou réussi par Richard Hammond de Top Gear UK, qui s’est mis dans la tête de reproduire un spot publicitaire de 1995 pour Land Rover. Le Defender y escalade la paroi d'un barrage... Rien que ça! Pas étonnant que les journalistes de l’émission aient classé le modèle en tête du classement des 20 voitures qui ont "changé le monde". 

Un départ remarqué

Mais toutes les belles histoires ont une fin. L’année 2015 aura donc fait office de baroud d’honneur pour l'icône anglaise. Land Rover a produit trois séries limitées, Heritage, Adventure et la plus luxueuse de toute, Autobiography, respectivement limitées à 400, 600 et 80 unités, sorties cet été. Le Defender s’est aussi payé une apparition dans le dernier James Bond et un hommage par une autre icône anglaise du style, Paul Smith "himself".

Le Defender fait donc ses adieux après 67 ans de production et 2 millions de 4x4 fabriqués. Un modèle spécial a d’ailleurs été assemblé dans l’usine historique de la marque à Solihull, dans la banlieue de Birmingham, par les ambassadeurs de la marque, le chef de projet original du Defender ainsi que des fans de la première heure.

Vendu aux enchères à un acheteur du Qatar le 16 décembre chez Bonhams, à Londres, pour 400.000 livres (environ 532.000 euros), il est devenu le Defender le plus cher de l’histoire. 

Land Rover devrait lancer en 2017 un modèle qui remplacera le Defender.
Land Rover devrait lancer en 2017 un modèle qui remplacera le Defender. © Jaguar-Land-Rover

Jaguar-Land-Rover n'allait cependant pas nous laisser comme ça en rase campagne. Le groupe, racheté par l'Indien Tata Motors en 2008, travaillerait sur un modèle qui remplacera le Defender. Les premiers exemplaires sont attendus pour 2017. En attendant, on parie que la côte du Defender chez les Youngtimers comme en ancienne va grimper. Son estime est elle déjà au plus haut. Bonne route, Defender !

Le Land Rover Defender a été adopté par l'armée anglaise pour sa capacité à passer partout, vraiment partout.
Le Land Rover Defender a été adopté par l'armée anglaise pour sa capacité à passer partout, vraiment partout. © Land Rover Our Planet - Flickr