BFM Auto

Et si le Defender faisait son come-back

Le dernier Land Rover Defender est sorti des chaines de l'usine de Solihull (Grande-Bretagne) le 29 janvier. Mais certains aimeraient le voir revivre.

Le dernier Land Rover Defender est sorti des chaines de l'usine de Solihull (Grande-Bretagne) le 29 janvier. Mais certains aimeraient le voir revivre. - Jaguar Land Rover

Peut-être a-t-il été enterré un peu trop vite… Depuis ce matin, la Grande-Bretagne bruisse d’un éventuel retour du mythique Land Rover Defender, héritier des tous premiers Land Rover et dont la carrière s’est arrêtée le 29 janvier, dans l’usine mythique de Solihull (Grande-Bretagne), car il ne pouvait plus suivre les normes environnementales, et coûtait trop cher à produire pour Jaguar Land Rover (JLR), propriété de Tata Motors.

The Times rapporte cependant qu’un industriel fortuné, le propriétaire de l’entreprise chimique Ineos Jim Ratcliffe, s’est entretenu avec des dirigeants de Jaguar Land Rover. Fan du 4X4, il essayerait de racheter les droits, voir la ligne de production, afin de relancer la production du SUV en Grande-Bretagne. La presse britannique semble cependant très sceptique sur ce retour. Land Rover doit lancer d’ici la fin de la décennie un nouveau Defender, le nom ne sera donc pas disponible. Quelles motorisations pourra utiliser le Defender, afin de passer les normes environnementales européennes? Autant de questions qui restent pour le moment sans réponse.

P. Ducamp