BFM Auto

Le retour du Defender, ou plutôt des Defender, se confirme

La carrière du Land Rover Defender s'est arrêtée le 29 janvier 2016, mais le constructeur britannique a d'ores et déjà promis un successeur d'ici la fin de la décennie, alors qu'un milliardaire britannique veut lancer sa propre version.

La carrière du Land Rover Defender s'est arrêtée le 29 janvier 2016, mais le constructeur britannique a d'ores et déjà promis un successeur d'ici la fin de la décennie, alors qu'un milliardaire britannique veut lancer sa propre version. - Jaguar Land Rover

La rumeur se confirme, le propriétaire de la société chimique Ineos compte bien redonner vie au Defender, relate le magazine spécialisé AutoExpress. Tom Crotty, directeur d’Ineos, a confirmé que Jim Ratcliffe, le propriétaire d’Ineos, était "bien parti pour démarrer de zéro" le projet. Il ne faut donc pas s’attendre au retour pur et simple du 4X4 commercialisé au grand public en 1948, mais à un tout nouveau projet de véhicule, inspiré du mythique 4x4 britannique.

Un porte-parole de Jaguar Land Rover a en effet confirmé que la marque n’avait aucun projet de production du Defender avec Ineos, rapporte le journal britannique AutoCar. Surtout, JLR sortira un nouveau Defender d’ici la fin de la décennie, le nom, comme le badge Land Rover ne seront pas associés au projet Ineos. "Le Defender reste un élément-clé de notre future stratégie produit, et le développement de la prochaine génération se poursuit", a affirmé le porte-parole du groupe. Après avoir perdu le Defender en début d’année, les fans du 4x4 pourraient bien se retrouver avec deux versions XXIème siècle du modèle d’ici la fin de la décennie.

P. Ducamp