BFM Business

Le bon vieux frein à main condamné à disparaître

Le frein (vraiment) à main d'une Porsche 911 (994) de 2004

Le frein (vraiment) à main d'une Porsche 911 (994) de 2004 - Wikimedia

Au Royaume-Uni, les véhicules neufs équipés d'un frein à à main traditionnel ne représentent plus que 37% des modèles en vente sur le marché. De plus en plus de voitures sont en effet équipées d'un frein à main électrique.

Si vous êtes monté dans une voiture relativement récente ces derniers temps, il manquait probablement un élément important, voire essentiel: le frein à main. Ce long manche positionné la plupart du temps à droite du conducteur et qu'on utilise principalement une fois arrêté ("d'où ses autres noms de "frein de parking" ou "frein de stationnement") est en effet absent sur les modèles les plus récents. Il est remplacé par un simple bouton à tirer vers le haut, le plus souvent situé sur la console centrale, comme le bon vieux frein à main.

La plupart du temps, c'est un bouton de ce type qui remplace le traditionnel frein à main
La plupart du temps, c'est un bouton de ce type qui remplace le traditionnel frein à main © DR

On parle alors de frein de stationnement électrique ou électronique. Inutile de continuer à parler de "frein à main" puisqu'un doigt suffit à l'enclencher. Il est en général relié à deux moteurs électriques qui vont bloquer les roues arrière. Avec le développement des ventes de modèles équipés de transmissions automatiques mais aussi des assistants au démarrage en côte, qu'on retrouve aussi sur des voitures toujours en boîte manuelle, ce petit bouton remplace de plus en plus le traditionnel manche, en voie de disparition.

De moins en moins de freins à main

D'après une étude du site de ventes de voitures en ligne Cagurus, seulement 37% des véhicules neufs sur le marché britannique proposent encore un "véritable" frein à main. S'il n'existe pas de données pour la France, on peut tout de même supposer que le mouvement est d'une ampleur comparable chez nous. 

De l'autre côté de la Manche, c'est assez simple, seulement deux marques proposent encore des freins à main sur tous leurs modèles actuellement commercialisés: Suzuki et Dacia. Chez les autres, on ne trouve de freins à main que dans les modèles sportifs ou ceux d'entrée de gamme.

A l'inverse, dans le premium, certaines marques ont entièrement basculé sur le frein de parking électrique. C'est le cas pour Jaguar, Mercedes, Porsche et Land Rover, note l'étude de Cargurus.

Moins d'effort, plus de sécurité

"Considérée comme une option haut de gamme, le frein de parking électronique nécessite moins d'effort et immobilise la voiture de manière plus sûre", explique le site spécialisé pour justifier cet engouement. Le conducteur n'a en outre pas forcément besoin de le retirer pour pouvoir partir, la plupart de ces freins se désactivent en effet automatiquement lorsqu'on commence à appuyer sur l'accélérateur. Fini le voyant d'indication du frein à main enclenché sur le tableau de bord, qu'on peut remarquer quelques temps après avoir démarré son trajet.

De la même manière, pour un démarrage en côte, le conducteur n'aura pas besoin d'actionner le bouton, les freins s'activent automatiquement à l'arrêt et se désengagent progressivement lorsqu'on redémarre. La disparition du bon vieux frein à main permet aux constructeurs automobiles de gagner de la place, un grand levier étant remplacé par un petit bouton.

Pas que des avantages

Le frein électronique a néanmoins ses détracteurs. Comme on l'entend dans cette chronique de France Info, où est évoqué un risque de panne ou de défaut plus important qu'auparavant ainsi qu'une source de consommation supplémentaire pour la batterie, déjà très sollicitée. On peut également lui reprocher l'impossibilité de doser ce freinage et le fait qu'en étant réduit à un petit bouton, on oublie tout simplement de l'activer. 

Dans le passé, et avec des voitures au freinage beaucoup plus approximatif qu'aujourd'hui, le frein à main était également appelé "frein d'urgence": en cas de défaillance du frein principal, si la pédale ne répondait plus par exemple, il était recommandé de se servir du frein à main pour s'immobiliser. Avec un frein électrique, cela n'est plus possible.

Mais plutôt que d'immobiliser le véhicule, le frein à main est aussi pratique pour réaliser des dérapages ou autres demi-tours de cinéma, sur circuit bien sûr. Et cela ne fonctionne pas vraiment avec le frein de parking électronique, comme on pu le vérifier nos confères du Top Gear UK (vidéo ci-dessous). Alors que le conducteur l'active en roulant, un message s'affiche "attention, frein de parking actif" et la voiture s'arrête calmement.

Et le résultat est tout aussi décevant dans un virage. De quoi décevoir ces policiers britanniques, qui avaient réalisé un dérapage fracassant lors d'une intervention aux abords d'une boîte de nuit à Londres en 2017.

Julien Bonnet