BFM Auto

La trottinette électrique, l'autre gagnante des trajets post-confinement pour les entreprises?

Une flotte de trottinettes électriques avec bornes de recharge et application dédiée aux salariés, c'est ce que propose Pat'Com avec son offre Green Riders.

Une flotte de trottinettes électriques avec bornes de recharge et application dédiée aux salariés, c'est ce que propose Pat'Com avec son offre Green Riders. - Green Riders

De fonction ou en flotte d’entreprises, les professionnels de la trottinette électrique veulent profiter du déconfinement pour en faire un nouveau mode de déplacement privilégié par les salariés.

"Ça explose." Depuis plusieurs semaines, Sena Adjovi voit les demandes se multiplier auprès de Pat’Com. Cette société francilienne qu’il a fondée il y a plus d’une décennie commercialise des trottinettes électriques moyenne et haut de gamme. Après une pause de deux mois depuis le 17 mars, son chiffre d'affaires a grimpé de 40% depuis le début du mois de mai.

"Nous enregistrons un record de ventes cette année. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à adopter ce type de produits, nous explique Sera Adjovi. Les gens s’en rendent compte et, souvent après les avoir essayés en libre-service ou en avoir acheté une première, ils évoluent, prennent des modèles plus haut de gamme. Avec la situation actuelle, les gens recherchent des moyens de transport individuel, sans avoir à utiliser les transports en commun. Avec une trottinette, ils peuvent se déplacer rapidement".

Des flottes de trottinettes

850.000 Français possèdent aujourd’hui une trottinette électrique, notamment pour leurs trajets domicile-travail. Selon le site Rakuten, entre février-mars et mi-avril-mi-mai, les ventes de trottinettes ont augmenté de 225%. Cette proportion d’utilisateurs au quotidien pourrait encore grimper via un nouveau canal: les entreprises. Sena Adjovi se tourne depuis le début de l’année vers ce nouveau marché.

Son dernier concept, baptisé Green Riders, propose des flottes de trottinettes à destination des entreprises, avec des bornes électriques de recharge conçues en interne (voir encadré ci-dessous), une application dédiée aux salariés pour débloquer les trottinettes et la maintenance des véhicules.

Le démarrage de cette nouvelle offre, dévoilée au CES de Las Vegas (Etats-Unis) en janvier dernier, a pâti du confinement mais suscite un véritable regain d’intérêt depuis début mai. La formule Green Riders pourrait bientôt être déployée dans une concession automobile dans le 19e arrondissement de Paris. Mais des zones commerciales ou d'activités pourraient aussi être intéressées.

Des trottinettes de fonction

"La trottinette est un trait d’union", résume Fabrice Furlan, fondateur de Plume, ancien de Décalthlon où il travaillait pour Oxelo, la marque regroupant les produits de glisse urbaine.
"C’est une liaison entre différents moyens de transport, puisqu’elle passe dans le bus, le train ou le coffre de la voiture. Elle offre un usage différent de celui du vélo", ajoute celui qui est aussi président de la Fédération des entreprises de la micro-mobilité (FP2M).

Plume est aussi tournée vers les entreprises, avec une formule de flottes de trottinettes, bornes, maintenance et assurances, à 75 euros par mois par trottinette. Un site de bureaux de Décathlon à Lille (Nord) ou un magasin du géant du sport à Charleroi (Belgique) l’utilisent déjà. De quoi couvrir par exemple des trajets qui prennent normalement une dizaine de minutes à pied.

"Cette offre peut être utilisée aussi bien pour les déplacements en interne, qu’en externe des salariés, quand ils ont besoin d’aller à un rendez-vous ou de rentrer chez eux. Cette formule offre une utilisation selon les besoins des salariés", poursuit Fabrice Furlan.

Plume envisage d’aller plus loin en proposant aux entreprises des trottinettes de fonction. Comme une voiture ou un vélo de fonction, cette trottinette est dédiée à un salarié pour une cinquantaine d’euros par mois, assurance et entretien compris.

Après les bornes pour les vélos ou les voitures électriques, voici les bornes pour trottinettes électriques. Proposées dans le cadre de packs de flottes de trottinettes, comme celles de Plume ou Green Riders, ces bornes permettent de recharger les trottinettes de manière organisée, en les installant à des points fixes.

Elles offrent également des localisations simples pour les salariés qui souhaitent les utiliser. Cette solution pourrait aussi séduire les grandes villes, qui peinent à organiser le stationnement des trottinettes en libre service dans des espaces dédiés sur la voie publique et demandent des équipes de maintenance qui doivent recharger les véhicules.

La société américaine Charge arrivera dans les prochaines semaines en Europe. Des discussions sont actuellement en cours avec la mairie de Paris pour peut-être installer prochainement dans la capitale ce type de bornes. La mairie doit en effet désigner les trois seuls opérateurs autorisés à opérer début juin, ce qui représentera au total une flotte de 15.000 trottinettes.

Pauline Ducamp