BFM Auto

La Renault Clio RS16 ne restera qu'un concept car

La Clio RS16 était bien présente au Mondial mais ne sera finalement pas produite.

La Clio RS16 était bien présente au Mondial mais ne sera finalement pas produite. - Julien Bonnet

La marque au losange enterre finalement la production en série de la version bombinette de sa citadine. Renault explique laisser de la place à la nouvelle Alpine dans son usine de Dieppe.

La Clio RS16 avec son moteur de 275 chevaux emprunté à la Mégane RS, on y a cru fort, très fort... mais visiblement ça n'a pas payé. Renault vient en effet d'annoncer qu'il ne produirait pas cette version boostée de sa citadine. 

Sur la page Facebook de Renault Sport, qui venait de publié un cliché du concept qui restera donc tristement un concept en tant que photo de la semaine. la marque au losange a ainsi commencé à consoler les premiers fans déçus avec cette explication: 

"La production devait être réalisée à l'usine Alpine de Dieppe. Cependant, après étude, ce projet ne peut cohabiter avec le lancement de la nouvelle Alpine. Dans un objectif constant de qualité, Renault a pris la décision de ne pas prendre le risque de mener les deux projets simultanément."

Bon, si c'est pour laisser de la place à la renaissance d'Alpine qui mobilisera l'usine de Dieppe (Seine-Maritime), on peut pardonner à Renault. "Nous voulions nous concentrer sur la nouvelle Alpine pour qu'elle soit produite au niveau de qualité requis car le segment du sport premium est très exigeant", indique Christophe Deville, porte-parole Renault Sport. 

Et on reste également en attente de la prochaine génération de la Mégane RS avec son moteur de 300 chevaux. Aucun calendrier n'a pour le moment été annoncé mais vu le succès rencontré par la précédente édition, il ne fait (vraiment) aucun doute que la nouvelle Mégane aura bien sa version RS. 

En guise d'au revoir à cette RS16, on peut toujours revisionner ce clip publié fin septembre et qui sentait bon une entrée production, même en série limitée. Car oui, pour répondre au titre de la vidéo, on s'imaginait bien au volant!

Julien Bonnet