BFM Auto

Il y a 70 ans naissait le Land Rover

VIDÉO - Le 30 avril 1948 apparaissait le tout premier Land Rover de l’histoire. Ce véhicule pratique et rustique est devenu depuis une icône de l’histoire automobile.

Le 29 janvier 2016, la Reine d’Angleterre a sans aucun doute versé une larme. Philippe Lellouche, l’animateur de Top Gear France aussi. A cette date, Land Rover arrêtait en effet définitivement la production du Defender, l’un des véhicules qui a marqué l’après-guerre et l’histoire automobile de la seconde moitié du XXe siècle. Ce lundi, le Defender aurait eu 70 ans, tout comme Land Rover, qui entre à partir de ce 30 avril 2018 dans une année de célébration.

Une version britannique de la Jeep 

Les premières esquisses d’un Land Rover date de 1947. Celui qu’on connait sous le nom de Defender se nomme en effet tout simplement Land Rover à cette époque. Le patronyme de Defender n’a été donné au célèbre 4x4 qu’au début des années 90. Il se nomme avant tout simplement ‘Land Rover’, un nom qui contracte d’un côté la marque qui crée ce véhicule, Rover, et de l’autre, l’objet de ce nouveau modèle, destiné à passer partout. Land Rover ne deviendra d’ailleurs une marque que bien plus tard.

C’est le designer en chef de Rover, Maurice Wilks, qui dessine ce premier 4x4, clairement inspiré de la Jeep Willys, capable de passer partout, rustique, et surtout bâti avec les matériaux peu raffinés issus des surplus militaires. C’est pourquoi le premier Land Rover dispose à la fois d’un châssis en acier (venu notamment des surplus laissés par l'armée américaine) et d’une carrosserie en aluminium. Le moteur est un petit quatre-cylindres, avec une puissance de seulement 51 chevaux. L’automobile de luxe qui avait court avant-guerre s’est transformé en une automobile plus pratique.

Un succès presque inattendu

"Nous pensions tous que nous étions en train de construire quelque chose de spécial, confiait en 2015 Arthur Goddard, ingénieur en chef du projet Land Rover. Tout l’esprit résidait dans comment transformer une fonction en forme, car nous pensions que nos clients seraient des agriculteurs, des habitants de la campagne. Toutes nos attentes ont rapidement été dépassées. Nous étions surpris quand les gens ont commencé à emmener les enfants à l’école, ou à faire les courses avec".

Dévoilé au salon automobile d’Amsterdam, le Land Rover séduisit tout de suite l’armée belge, qui en acheté plusieurs centaines. Ce véhicule est alors rebaptisé le ‘Serie 1’. En 1951, le Land Rover gagne son ‘Royal Warrant’, ce tampon qui en fait un produit officiel approuvé et fourni à la couronne. Un succès qui ne s’est depuis jamais démenti.

La version plus sportive du Land Rover, le Range Rover, n’est lui apparue qu’en 1970. Devenu une marque, Land Rover fut ensuite la propriété de British Leyland, avant d’être repris par BMW et Ford. L’actuel propriétaire, Tata Motors, a acquis Land Rover en 2008. Depuis l'arrêt du Defender en 2016, de nombreuses rumeurs fourmillent sur le retour du véhicule. Land Rover lui-même joue avec l'aura dont bénéficie ce véhicule, il a lancé en début d'année une version inédite avec un V8, éditée en toute petite série.

Pauline Ducamp