BFM Business

Honda va s’appuyer sur FCA et Tesla pour atteindre ses objectifs CO2 cette année

Le constructeur japonais va entrer dans le pool formé par Fiat-Chrysler et Tesla pour être sûr de remplir ses objectifs en matière d’émissions de CO2.

Les alliances dans l’automobile se tissent au gré des objectifs d’émissions de CO2 ces derniers temps. Après l’annonce d’un partenariat entre Ford et Volvo la semaine dernière, c’est au tour d’Honda de s’associer à Fiat-Chrysler et donc à Tesla pour réussir à remplir ses objectifs de CO2. Si la marque japonaise nous confirme intégrer le pool-CO2 FCA-Tesla, Honda ne dévoile pas le montant versé à l’attelage italo-américain.

Selon l’analyste allemand Matthias Schmidt, qui dévoile cette information, Honda n’a pas écoulé assez d’exemplaires (seulement un millier) de sa citadine électrique, la Honda e pour atteindre ses objectifs. Tesla va au contraire relancer ses ventes au quatrième trimestre grâce à des importations de véhicules de Chine, écrit Matthias Schmidt.

Par ailleurs, FCA bénéficiant du lancement de la 500 électrique et de ventes en croissance des Compass et Renegade hybrides rechargeables pourrait avoir un peu moins besoin des crédits CO2 de Tesla, ce qui autorise l’entrée de Honda dans le pool, poursuit l’analyste allemand.

Au troisième trimestre, Tesla a accumulé 397 millions de dollars en régularisation de crédits, entre ceux pour respecter les normes CAFE nord-américaines et les normes européennes, dans le cadre du partenariat avec FCA", nous explique Matthias Schmidt.

D’autres alliances pourraient se nouer dans les prochaines semaines. Certains constructeurs sont en effet en difficulté pour atteindre leurs objectifs d’émissions de CO2, s’exposant ainsi à de fortes amendes. C’est le cas par exemple de Daimler, selon le site Caradisiac. Renault a par exemple proposé ses crédits CO2 à l’achat.

Pauline Ducamp
https://twitter.com/PaulineDucamp Pauline Ducamp Cheffe de service BFM Auto