BFM Business

Hausse des prix des carburants: comment trouver la station la moins chère

Alors que les prix des carburants s'affichent en hausse, de nombreux sites internet et applications permettent de trouver la station la moins chère.

C'est la grande quête des automobilistes en période de hausse des carburants: trouver la station la moins chère. Plusieurs sites internet et applications mobiles permettent aujourd'hui de répondre à cette demande.

Un site officiel...

Il existe tout d'abord un site officiel, mis en ligne par le ministère de l'Economie et des Finances depuis 2007.

"Le site www.prix-carburants.gouv.fr apporte aux consommateurs une information claire et en temps réel sur les prix des carburants à la pompe, grâce aux mises à jour apportées en permanence et auxquelles sont tenus les 9900 points de vente référencés. Par des contrôles réguliers, la DGCCRF contrôle la loyauté de l’information fournie sur cette plateforme", précise un communiqué publié au moment d'une importante refonte du site en 2018, afin de le rendre plus facile d'utilisation.

Il permet de consulter le prix des stations sous forme de liste ou directement sur une carte. La recherche permet de filtrer en sélectionnant le carburant recherché, sa commune ou son département ou encore le type d'enseigne ("Major", "grande et moyenne surface" ou "indépendant") et les services complémentaires proposés (aire de camping-cars, bar, bornes de recharge, commerces, station de gonflage, toilettes publiques, wifi...).

A noter qu'il est aussi possible de "Rechercher les points de vente pour un itinéraire", plutôt pratique pour anticiper ses arrêts ravitaillement sur un long trajet, lors des départs en vacances par exemple. C'est aussi le cas de Waze et de certains navigateurs GPS embarqués, qui peuvent vous donner l'emplacement et les tarifs des stations.

... et de nombreuses applications mobiles

Particulièrement complète et plutôt fiable, la plate-forme officielle ne dispose toutefois pas d'une application mobile, lui préférant un site mobile optimisé.

C'est également le cas du site Carbu.com, qui recense les prix des stations en France, mais aussi en Belgique et au Luxembourg. Pas d'application mobile mais un site internet optimisé pour mobile.

Sur les smartphones Android et Apple, il existe pourtant bien de nombreuses applications comme Esssence&Co (site internet mon-essence.fr), Fuel Flash ou encore Fuelio (uniquement Android), qui revendiquent plus d'un million de téléchargements et avec des notes proches ou supérieures à 4 étoiles sur 5.

"Nous connaissons en général une hausse des connexions lors de la période estivale mais la particularité relevée cette année est que cette hausse est maintenue depuis la rentrée avec près de 800.000 utilisateurs mensuels qui utilisent Essence&Co ces derniers mois soit plus de 40% du trafic habituel", explique un porte-parole de l'application.

Assez logiquement, "les variations du nombre d’utilisateurs se font ressentir dès que nous rencontrons des variations importantes du prix des carburants ou lors de périodes de pénurie", poursuit-il, évoquant plus d'un million de connexions quotidiennes au moment de la crise des gilets jaunes.

Quelles économies potentielles?

Principal intérêt d'utiliser ces services en ligne, les économies potentielles:

"Nous constatons sur des périmètres de 5 kilomètres des écarts d’environ 20 centimes entre la station référencée la moins chère et la plus chère. Ce qui représente 10 euros d’économie. Cet écart se constate quel que soit le type de carburant", note Essence&Co.

Il suffit de regarder quelques exemples de fourchette de prix pour le gazole dans quelques villes de France pour s'en convaincre: à Paris, avec la fourchette la plus large. 37 centimes d'écart, on a une différence de 18,50 euros sur un plein de 50 litres.

A Marseille en revanche, la fourchette est deux fois moins importante, donc l’économie maximale est deux fois plus réduite, à 9,50 euros.

Il faut bien sûr prendre en compte la distance supplémentaire à réaliser pour un juste bilan de ces économies. Si vous roulez 20 kilomètres de plus pour atteindre la station la moins chère, cela vous coûtera le prix de 2 litres (aller et retour) pour un véhicule avec une consommation moyenne de 5 litres aux 100 kilomètres. Comptez le coût de 4 litres si votre consommation est plus proche des 10 litres aux 100, ce qui réduit assez rapidement l'intérêt d'aller chercher un peu plus loin un carburant moins cher.

Quelques conseils

Avant de vous lancer, posez-vous la question de la fiabilité du prix proposé. Au dernier relevé des tarifs moyens en France, le gazole s'affichait à 1,56 euro le litre, le SP95 à 1,66 euro: si l'écart avec ce prix moyen est trop important, il y a peut-être une erreur ou un prix mis à jour il y a trop longtemps.

Ces sites et applications ne sont pas infaillibles et reposent le plus souvent sur les renseignements fournis par les utilisateurs.

A Brive-la-Gaillarde (Corrèze), nous avions par exemple repéré sur Carbu.com un prix sous les 1,40 euro le litre proposé par un supermarché Lidl. Or, ce prix avait été mis à jour il y a près de 4 mois... et Lidl n'a jamais vendu de carburants en France.

Sur le site concurrent mon-essence.fr, on ne retrouve pas cette station fantôme... mais un prix ultra-compétitif de 0,660 euro le litre de gazole dans une autre station proche, information "mise à jour hier". Sûrement la confusion d'un utilisateur avec le prix du superéthanol E85, qui s'approche de ces tarifs.

A vérifier aussi: si la station permet le libre-service 24h/24 avec paiement par carte ou les horaires d'ouverture de la station. Pour ne pas réaliser un aller-retour pour rien.

Pierre Kupferman et Julien Bonnet