BFM Business

En Allemagne, bientôt une vitesse illimitée seulement pour les électriques?

BFM Auto
Et si les fameuses autoroutes allemandes restaient sans limitation de vitesse uniquement pour les voitures électriques? Cette proposition des Verts pourrait séduire un pays où l'industrie automobile se tourne vers le zéro émission.

Régulièrement en Allemagne, la vitesse illimitée en vigueur sur une partie des autoroutes du pays est remise en cause. Début 2019, cette proposition avait toutefois été écartée par le gouvernement outre-Rhin, estimant qu'il y avait des mesures plus importantes à mettre en place pour limiter les émissions de CO2. Mais les élus du parti écologiste reviennent à la charge avec une proposition originale: conserver cette absence de limitation uniquement pour les voitures électriques.

Une exception la nuit et pour les voitures électriques

Plus exactement, il s'agirait de mettre en place une limite de vitesse aux heures de pointe, avec des exceptions en fonction de l'heure de circulation et du type de véhicule utilisé. 

"Une limitation de vitesse est impérative, en particulier aux heures de la journée avec une densité de trafic élevée, car il a été démontré qu'elle améliore la sécurité routière et économise le carburant et les émissions nocives pour le climat", explique le député vert Dieter Janecek dans une interview au journal allemand Augsburger Allgemeine.

Il poursuit: 

"Mais pourquoi ne pas y penser à l'avenir, par exemple en accordant des exceptions la nuit, lorsqu'il y a peu de trafic, et pour des moyens de transport respectueux du climat tels que les voitures électriques qui fonctionnent avec un surplus d'électricité renouvelable."

L'Allemagne prête à renoncer à la vitesse illimitée

Cette proposition pourrait séduire dans un pays qui ne semble plus vraiment attaché à conserver cette exception de l'absence de limitation sur ses autoroutes. 63% des Allemands sont en effet favorables à l'instauration d'une vitesse maximale selon un sondage récent.

Même l'Adac, club automobile allemand parmi les plus puissants en Europe et historiquement pro-autoroutes illimitées, n'en fait plus une priorité. Son vice-président, Gerhard Hillebrand, vient en effet d'expliquer que, compte-tenu de positions divergentes sur cette question, l'association n'avait plus de position officielle sur cette question. Un revirement symbolique, de "contre l'instauration d'une limitation" à "ne se prononce pas", qui traduit le changement de mentalité en cours chez nos voisins.

Alors que l'industrie automobile allemande a engagé une transition vers la voiture électrique, cette exception réservée aux voitures électriques pourrait aussi encourager les ventes de ces nouveaux modèles. 

Vivement le nouveau Tesla Roadster

Seul "problème", des vitesses de pointe bien moins élevées que les modèles thermiques, histoire de ne pas trop faire baisser l'autonomie de la batterie. La première sportive Porsche 100% électrique, la Taycan, qui réalise le 0 à 200km/h en moins de 10 secondes, est ainsi bridée à 260km/h. Même chose pour les Tesla Model S et Model 3 les plus performantes. 

On reste ainsi bien loin d'une Porsche 911 GT2 RS, qui peut atteindre les 340km/h, sans parler de la Bugatti Chiron, dont un prototype a récemment dépassé les 480km/h (sur route fermée)

On attend donc avec impatience le futur Tesla Roadster, et sa vitesse de pointe annoncée à 400 km/h, pour filer sans bruit et sans émission sur les "e-autobahn" du futur. 

Julien Bonnet