BFM Auto

Détroit 2016: tout ce qu'il faut retenir de la Motown cette année

L'édition 2016 du salon automobile de Détroit a été un bon cru, avec 815.000 visiteurs.

L'édition 2016 du salon automobile de Détroit a été un bon cru, avec 815.000 visiteurs. - NAIAS

Le salon automobile de Détroit a fermé ses portes le 24 janvier et cette édition 2016 a eu son petit succès, avec plus de 815.000 visiteurs et quelques belles premières mondiales. Revue de détail de tout ce qu'il ne fallait pas louper pour bien commencer l'année auto.

Celles qu'il ne fallait pas manquer, c'étaient les Américaines, qui jouaient à domicile à Détroit. L’activité outre-Atlantique est bouillonnante et le "Big Three" a fait parler de lui avec de nombreuses nouveautés. Le plus grand frisson du côté de l’Oncle Sam est à mettre au compte de Ford, qui a exposé sa sublime GT, déjà présentée l’année dernière. Une supercar à l’allure magnifique, au look agressif et au moteur surpuissant, la GT est la star de 2016. Ford signe avec ce bijou son retour au premier plan. Ce modèle de série surpuissant diffère à peine de la voiture qui entrera en compétition aux prochaines 24 Heures du Mans en juin dans la catégorie LM GTE Pro.

Il faut dire que cette GT aussi bien par son design que ses caractéristiques a de quoi faire saliver: un moteur biturbo Eco Tech V6 3.5 de plus de 600ch, une construction en fibre de carbone. De quoi faire rêver si vous êtes un amoureux de la vitesse, mais ne rêvez pas trop! Seuls 250 exemplaires seront produits chaque année et il faudra montrer "patte blanche". Les candidats à l’acquisition de la Ford GT devront plancher et passer par le terrible exercice de la lettre de motivation, le constructeur veut éviter à tout prix la spéculation autour de la voiture. Il faudra donc faire preuve de vous bonnes intentions. Autre barrière: le prix. Comptez près de 350.000 euros environ pour vous offrir ce qui est sûrement la nouvelle référence américaine en matière de supercar.

Autre sensation, dans une toute autre catégorie avec le retour de Lincoln et de sa Continental. Dans les abysses depuis 2002, la marque US premium refait surface cette année grâce à ce modèle qui fait sensation sur le plan du style, avec une touche de design britannique qui fait penser à la Jaguar XJ. En vue pour Ford, propriétaire de la marque, l’Amérique du Nord, mais aussi la Chine, véritable marché de niche pour ces berline de luxe aux dimensions de quasi-limousines.

La Continental, modèle mythique dont les origines remontent aux années 1940 est aussi tristement célèbre pour avoir été, dans sa version cabriolet, la voiture présidentielle qui transportait J.F.K à Dallas un jour de novembre 1963. Voilà pour la minute histoire, car cette version 2016 n’a rien à voir avec les anciens modèles de la marque et se paie un retour bling-bling. Sous le capot, un biturbo V6 3.0 de 400ch pour s’assurer une conduite rapide, souple et confortable au volant de cette massive Continental.

En 2016, Lincoln a dévoilé au salon de détroit sa nouvelle berline Continental.
En 2016, Lincoln a dévoilé au salon de détroit sa nouvelle berline Continental. © Lincoln

Le client moderne de berline de luxe se passe volontiers de chauffeur, ainsi faut-il soigner l’offre en équipements d’aide à la conduite: la Lincoln Continental pourra compter sur un système de détection des collisions très performant, et d’un dispositif de vision à 360 degrés. La marque prestige de Ford prend aussi soin du dos de ses futurs clients, avec de sièges ajustables dans 30 positions différentes, les "perfect position seats". Petite touche d’élégance supplémentaire, vous serez accueilli à l’intérieur du véhicule par une séquence d’éclairage, sorte de petit feu d’artifice personnel. Si tant est que vous soyez résident sur le nouveau continent ou en Chine, car la marque ne prévoit pas de vendre cette Continental en Europe, pour le moment.

Mercedes aux avant-postes

Preuve que l’Amérique du Nord est redevenu un marché porteur, les constructeurs allemands ont pris d’assaut le salon de Détroit pour présenter en avant-première leurs nouveaux modèles. Malgré la tenue en septembre dernier de Francfort, les allemands ont attendu janvier pour présenter au public deux modèles pourtant très attendus et qui ont retenu notre attention. A commencer par Mercedes-Benz, qui a exposé sa nouvelle Classe E. La berline très prisée des professionnels, taxis et autres VTC a été l’autre vedette du salon de Détroit et elle s’annonce mieux fournie en technologies que la Classe S, pourtant censée être une gamme au-dessus. Tenez par exemple le "drive pilot", qui s’annonce révolutionnaire. Bardée de capteurs et de caméras, la Classe E peut accélérer et freiner seul et garder la main de manière autonome sur la trajectoire jusqu’à 210 km/h. Ce n’est pas tout, car Mercedes-Benz se targue de permettre à sa Classe E de gérer seule la reconnaissance du trafic et ainsi maintenir le rythme et les distances de sécurité en fonction jusqu’à 130 km/h. Bluffant.

La nouvelle génération de la berline Mercedes Classe E a été dévoilée au salon de Détroit 2016.
La nouvelle génération de la berline Mercedes Classe E a été dévoilée au salon de Détroit 2016. © Daimler

Le savoir-faire de la marque de Stuttgart ne s’arrête pas là car cette Classe E pourrait aussi changer de file de manière autonome. Ajoutez à cela le stationnement piloté depuis un smartphone et vous avez ici un concentré de technologie épatant, du moins sur le papier. La dixième génération de la berline se voit redimensionnée, et affiche un design sobre, aux lignes sportives, franchement réussi. Il n’y aura dans un premier temps que trois déclinaisons moteur, la E200 (184ch) les diesels E220d (194ch) et E350d (258ch). Disponible à la commande en France depuis janvier, le modèle d’entrée coûtera 47.350 euros (E200) et les prix peuvent aller jusqu’à 74.200 euros pour le V6 diesel (E350d) dans la finition premium, la Fascination.

Une petite BMW nerveuse

Enfin, une autre allemande s’est faite remarquer, mais cette fois-ci chez BMW: la M2 Coupé, héritière de la Série 1 M Coupé. Un engin taillé pour la vitesse, avec un bloc-moteur six cylindres en ligne 3.0 biturbo. Le tout dégageant une puissance de 370ch et 465Nm de couple, qui passe de 0 à 100 km/h en 4,4 secondes.

La nouvelle BMW M2 est l'une des nouveautés les plus marquantes du salon de Détroit en 2016.
La nouvelle BMW M2 est l'une des nouveautés les plus marquantes du salon de Détroit en 2016. © BMW Group

Si ce n’est pas suffisant, une boite de vitesse à double embrayage –en option – permet de grappiller quelques secondes, et il vous faudra 4,2 secondes pour parcourir la distance. Avec cette M2 Coupé à un look ravageur, musclé et élégant, on en oublierait presque qu’il s’agit du plus petit modèle de la marque tant elle en impose et fait envie. Avec son poids réduit et son moteur surpuissant, la M2 s’annonce comme un véhicule d’exception. Pour les tarifs, comptez au minimum 61.750 euros.