BFM Business

Départs en vacances: 5 conseils avant de prendre la route

Quelques conseils avant de partir en vacances.

Quelques conseils avant de partir en vacances. - Nicolas Tucat - AFP

Ce week-end débute le premier chassé-croisé de cet été 2019 entre juilletistes et aoûtiens, avec un trafic logiquement chargé sur les routes de France. Si vous vous déplacez en voiture, voici quelques conseils pour voyager en toute sérénité.

1 - Bien préparer son véhicule et son trajet

Pour voyager en toute sécurité, n'oubliez pas de bien vérifier différents points sur votre véhicule avant le grand départ. La check-list classique consiste notamment à vérifier l'état des pneumatiques: pression mesurée à froid et passage en revue des témoins d'usure permettront de réduire fortement le risque de crevaison. 

Il faut également bien penser à vérifier les niveaux de liquides (huile, liquide de refroidissement, lave-glace...) et le réglage des phares.

Point particulièrement important l'été: la climatisation, à faire vérifier dans un garage pour éviter un coup de chaud involontaire à bord.

"Si depuis 3 ou 4 ans, vous n’avez pas rechargé le gaz de la climatisation, il faut s’en occuper avant le grand départ", prévient Philippe Debouzy, garagiste et vice-président du CNPA (Conseil National des Professionnels de l'Automobile).

La batterie, victime de nombreuses pannes l'été, fait également partie des éléments à contrôler, vous-même avec un multimètre ou en garage.

Il faut également partir en forme après une bonne nuit de sommeil dans l'idéal. Et pour avoir l'esprit serein, il vaut mieux préparer son trajet, en planifiant quelques étapes par exemples. Mais évitez de fixer une heure d'arrivée qui vous incitera à zapper des pauses ou à vous ajouter du stress.

N'hésitez pas à passer le volant à un autre conducteur en cas de fatigue. La pause (15 minutes minimum) s'impose toutes les deux heures mais rien ne vous interdit de vous arrêter avant ce délai maximum pour vous détendre et repartir plus tranquillement. 

2 - Attention à ce que vous mangez

La somnolence reste un des principaux facteurs d'accident sur autoroute. Et un repas trop riche peut clairement favoriser un état de fatigue et donc augmenter le risque d'accident. 

Il est ainsi conseillé, avant de prendre la route et pendant votre trajet, de manger léger. Il faut ainsi privilégier les salades, yaourts et fruits. Pensez bien à vous hydrater régulièrement, de préférence avec des boissons non-sucrées.

3 - Modérez votre vitesse et oubliez le téléphone

Autres facteurs d'accident sur autoroute: la vitesse et le téléphone au volant. Une étude récente de la Sanef montrait ainsi que 43% des automobilistes roulent au-dessus de la vitesse autorisée et 4% au-dessus des 150 km/h. Une pratique dangereuse, qui ne fait pas gagner beaucoup de temps et qui en plus de mettre en danger votre véhicule et les autres usagers de la route peut vous coûter cher en amende et en retraits de points sur le permis. 

Chiffre également inquiétant de l'étude de la Sanef: 6% des automobilistes sur autoroute continuent de garder leur téléphone en main. Or, avec une vitesse forte et des erreurs d'inattention qui restent une cause importante d'accident, il faut vraiment oublier son téléphone lorsqu'on conduit. Les autres passagers pourront éventuellement assurer les correspondances urgentes ou vous faire part des merveilles publiées sur les réseaux sociaux si vous êtes vraiment en manque de votre doudou techno. Si vous voyagez seul, l'usage en mode GPS et les appels mains-libres restent tolérés mais pas question de vous balader dans les menus ou de répondre à un message. C'est dangereux et cela peut attendre votre pause sur une aire d'autoroute par exemple.

4 - Faire son plein sur l'autoroute ou pas?

Sur la route des vacances, il faut parfois s'arrêter pour faire le plein. Et les aires d'autoroute avec stations service permettent de remplir le réservoir en enchaînant avec la pause nécessaire. Mais vous pouvez aussi économiser un peu de votre budget vacances en sortant de l'autoroute. 

Nous vous présentions récemment l'exemple d'une différence de prix entre une station d'autoroute près de Reims (avec un gazole à 1,65 euro le litre) et une station voisine en ville (où le prix retombait... à 1,40 euro le litre). A la clé, sur un plein de 45 litres, une différence de 11,25 euros, non-négligeable. 

Et l'occasion de faire sa pause dans un environnement potentiellement plus agréable en s'échappant brièvement de l'autoroute et de ses aires bondées l'été.

5 - Des gadgets bien utiles sur la route

Si le smartphone fixé au pare-brise ou au niveau des aérateurs joue depuis longtemps le rôle de GPS, le traditionnel boîtier fait de la résistance et continue de séduire, avec environ 350.000 unités écoulées l'an dernier en France, nous indiquait récemment TomTom lors d'un reportage au siège de l'entreprise à Amsterdam

Dans les deux cas, smartphones ou boitier, au-delà de la navigation qui permet d'être guidé tout le long de son trajet, le principal intérêt reste l'info-trafic. Un service qui permet d'anticiper des bouchons voire de les éviter en empruntant un itinéraire bis.

Nous vous avons aussi sélectionné quelques lunettes utiles pour les conducteurs. Au programme des verres avec des traitements spécifiques (avec ou sans correction visuelle) pour notamment réduire l'éblouissement et améliorer netteté et contraste, mais aussi des montures connectées pour prévenir l'endormissement ou enfin celles destinées aux passagers victimes du mal des transports.

Julien Bonnet