BFM Business

Dans quelle région conduit-on le plus mal?

39% des automobilistes reconnaissent téléphoner au volant, selon la dernière étude sur la sécurité routière publiée par Axa Prévention.

39% des automobilistes reconnaissent téléphoner au volant, selon la dernière étude sur la sécurité routière publiée par Axa Prévention. - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Excès de vitesse en Auvergne-Rhône-Alpes, téléphone au volant en Occitanie, conduite sous l’emprise d’alcool dans les pays de la Loire, chaque région a sa spécialité, quand il s’agit d’enfreindre le code de la route, selon des données collectées par l’assureur Axa Prévention.

Seuls 18% des Français respectent les limitations de vitesse, selon le 13e baromètre publié ce jeudi par AXA Prévention. Les enquêteurs ont interrogé 1.476 automobilistes sur leur comportement au volant. Résultat, 39% déclarent téléphoner en conduisant et 22% disent avoir déjà pris la route avec plus de 2 verres d’alcool dans le sang. Ces mauvaises habitudes augmentent considérablement le risque d’accident, surtout lorsqu’elles sont cumulées. Et chaque région semble avoir sa spécialité.

En Auvergne-Rhône-Alpes, on dépasse la vitesse autorisée

Cette région du Sud-Est est la championne des excès de vitesse. 86% de ses habitants déclarent ne pas respecter à la lettre les limitations de vitesse. Au contraire, la Bretagne fait elle figure de moins mauvaise élève, avec 72% de chauffards, 10 point en dessous de la moyenne nationale. C'est l'un des principaux enseignements de cette étude: plus des deux tiers des Français ne respectent pas les limitations de vitesse. Or, la vitesse est un facteur aggravant en cas d'accident.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, on téléphone au volant

Dans le Nord-Pas-De-Calais comme en Occitanie ou en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, près de la moitié des habitants téléphonent au volant. Le bonnet d’âne pour cette catégorie. Un peu plus au Nord, le Centra-Val-de-Loire montre le bon exemple, seule une personne sur trois converse au téléphone sur la route. Selon la Prévention Routière, 10 personnes meurent ou sont gravement blessées chaque jour sur les routes à cause d’une conversation téléphonique.

Dans les Pays-de-La-Loire, on conduit alcoolisé

Les bords de Loire arrivent en tête concernant la conduite sous l’emprise de l’alcool. 28% ont déjà pris leur volant au-delà de deux verres. Pourtant, lorsqu’on demandait aux habitants de cette même région, dans une précédente étude, s’ils avaient déjà conduit en pensant avoir dépassé le seuil légal, ils répondaient majoritairement par la négative, classant ce territoire parmi les meilleurs élèves... Cette différence de résultat laisse présager que les Pays-de-la-Loire ignorent, comme 4 Français sur 10, le taux maximal d’alcool autorisé au volant: 0.5 grammes par litre de sang.

Le palmarès des infractions en ville

En Auvergne-Rhône-Alpes, 83% ne s’arrêtent pas aux feux oranges, contre 77% à l’échelle nationale. En Occitanie, c’est le clignotant qu’on oublie, 55% doublent ou tournent sans l’allumer. A côté, les Franciliens ne sont pas aussi mauvais conducteur qu’on le dit: seulement 39% négligent l’usage du clignotant.

Emeline Gaube