BFM Auto

Quelle ville remporte le titre de championne de France du feu rouge grillé?

C'est à Marseille, Nice et Paris que les automobilistes grillent le plus les feux rouges et orange.

C'est à Marseille, Nice et Paris que les automobilistes grillent le plus les feux rouges et orange. - Jacques Demarthon - AFP

Le magazine AutoPlus a étudié le comportement des automobilistes aux feux tricolores dans dix grandes villes françaises. C’est à Marseille qu’on grille le plus de feux rouges, et c’est à Clermont-Ferrand qu’on s’impatiente le moins quand le feu passe au vert.

Le feu rouge fêtait il y a 10 jours son 102e anniversaire, coïncidence ou pas, le magazine AutoPlus publie cette semaine une grande enquête sur le comportement des automobilistes aux feux. Le magazine a étudié plus de 1000 feux dans dix grandes villes françaises. En résumé, c’est à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) que les automobilistes sont les plus cool aux feux et à Marseille (Bouches-du-Rhône), que le feu tricolore entraîne le plus de crispations.

15% des feux rouges grillés à Marseille

AutoPlus a tout d’abord étudié le comportement des automobilistes quand le feu vire au orange, puis au rouge. Et ce n’est pas joli-joli, surtout à Marseille. 46% de feux orange sont grillés, mais surtout 15% des feux rouges! Ce qui fait de la cité phocéenne la ville où les automobilistes respectent le moins la signalisation des feux. Pour rappel, griller un feu rouge est une infraction sanctionnée de 135 euros d'amende et d'un retrait de quatre points de permis.

Viennent ensuite Nice et Paris. A Nice (Alpes-Maritimes), on passe aussi allègrement à l’orange (46% de feux grillés), mais on respecte presque parfaitement le rouge (5% seulement de feux grillés). A Paris en revanche, 11% des feux rouges sont franchis par les automobilistes franciliens.

Les Clermontois, conducteurs très patients aux feux

Le magazine a ensuite étudié le comportement des conducteurs quand le feu passe au vert. Et là, mieux vaut circuler dans Clermont-Ferrand: si vous ne réagissez pas au quart de tour, le conducteur qui vous suit ne klaxonnera qu’au bout de 8 secondes et deux dixièmes. En revanche, à Marseille, il sera deux fois moins patient, et vitupèrera de manière sonore après 4 secondes et 7 dixièmes. Comme à Nice et Paris! Les champions du klaxon au feu vert se trouvent cependant à Bordeaux: après 3 secondes et 7 dixièmes, le Bordelais s'impatiente et klaxonne. Mieux vaut avoir des réflexes de pilote de Formule1!

P. Ducamp