BFM Auto

Coronavirus: le grand flou autour de la réparation automobile

-

- - AFP

Les enseignes d'entretien et réparations automobiles adoptent des positions diverses pour faire face aux restrictions d'activités liées au coronavirus. Certaines restent ouvertes, même partiellement, d'autres sont temporairement fermées mais continuent d'assurer la livraison de pièces.

Faire réparer ou assurer l'entretien de sa voiture s'impose comme un vrai casse-tête depuis ce lundi et la mise en place des mesures plus contraignantes pour lutter contre la propagation du virus covid-19. 

Dans le décret publié ce dimanche 15 mars au journal officiel, de nombreuses entreprises proposant des services automobiles restent en effet autorisés à recevoir du public (voir encadré ci-dessous) mais dans les faits, la situation est plus que confuse.

Certains centres auto ouverts partiellement

Sur le site internet de Norauto, un bandeau fait passer un message assez clair: "Tous nos centres auto sont fermés sur décision gouvernementale". Une mesure de précaution prise par la direction dans la foulée de la publication du décret gouvernemental, nous explique une porte-parole du réseau qui compte un peu plus de 400 centres en France.

Les réparations en cours sont terminées en atelier dans la mesure du possible, mais il n'est plus possible de prendre rendez-vous pour le moment. Les opérations programmées dans les prochains jours seront elles reportées à une date ultérieure. Pour compenser la baisse d'activité, Norauto continue de proposer la livraison de ses produits à commander en ligne, avec des frais de ports gratuits.

Positionnement différent chez Feu Vert, avec des centres qui maintiennent l'activité atelier, mais ferment la partie magasins, en attendant bien sûr les mesures qui seront annoncées lors de l'allocution d'Emmanuel Macron ce lundi soir à 20h.

Même constat chez Midas où il est conseillé de contacter directement son centre auto pour être sûr qu'il est toujours ouvert et que la prise de rendez-vous est toujours possible. L'enseigne Carter-Cash a de son côté choisi de fermer l'ensemble de son réseau de 69 centres en France.

Priorité aux réparations urgentes

Avec une offre de transports en commun limitée et un besoin de se déplacer pour faire des courses par exemple, la voiture reste un objet quasi-indispensable pour un grand nombre de Français. 

"La question de la capacité à réparer des véhicules accidentés ou en panne se pose donc particulièrement en ce moment", note Philippe Debouzy, garagiste et président nationale Agents et Indépendants au Conseil national des professions de l'automobile (CNPA). 

Comme toutes les entreprises, les garages, des indépendants comme ceux des centres auto, ainsi que les centres de contrôle technique, feraient face à des difficultés pour continuer l'activité notamment suite aux absences de salariés contraints de rester à domicile pour s'occuper de leurs enfants avec la fermeture des écoles. 

"Dans ces conditions, il faut faire des choix de bon-sens, en privilégiant les réparations les plus plus urgentes plutôt que les entretiens qui peuvent être reportés à une date ultérieure. Il faut surtout permettre au personnel médical de pouvoir continuer à se déplacer", poursuit Philippe Debouzy. 

Certains professionnels réfléchissent également à la mise en place d'unités mobiles pour effectuer des réparations directement au domicile des particuliers ou chez des clients professionnels. Une solution intéressante dans ce contexte de crise sanitaire.

garages et parkings ouverts (en théorie), les concessions fermées

Le CNPA (Conseil national des professionnels de l'automobile) rappelle les établissements proposant des services automobiles qui peuvent toujours accueillir du public:

Entretien et réparation de véhicules automobiles (qui comprend l'activité de dépannage-remorquage) Commerce et réparation de motocycles et de cycles Commerce d’équipements automobiles Commerce de détail de carburants en magasin spécialisé (stations-services) Parcs de stationnement

"Les activités de vente de véhicules (sauf motocycles et cycles), sont fermées au public sauf pour les activités de livraison et de retraits de commandes", précise le CNPA.

Du côté des réseaux de concessions-ateliers des constructeurs automobiles, la partie garage peut ainsi rester ouverte quand la partie showroom est elle fermée, ce qui n'était pas encore le cas ces derniers jours. Une marque automobile nous confiait ainsi avoir maintenu ses journées portes-ouvertes organisées le week-end dernier.

Julien Bonnet