BFM Business

Comment affronter la neige sur la route

De fortes chutes de neige paralysent la région Rhône-Alpes depuis cette nuit. De l’anticipation et de bons équipements peuvent permettre de traverser sans trop d’encombres ce premier épisode neigeux de l’hiver.

15 centimètres à Lyon, le double dans le massif du Vercors, des centaines de poids lourds stockés sur les autoroutes, l’épisode méditerranéen qui touche actuellement le sud-est sème une belle pagaille sur les routes. Face à ce genre de situation, une seule solution: anticiper. Et plus largement, adapter les équipements de son véhicule à l’arrivée de l’hiver. "Anticiper, plutôt que d’attendre", c'est le maître-mot d'Yves Carra, président de l’Automobile Club Association.

Passer des pneus hiver sur son véhicule

La première solution est de passer en pneus hiver. S’il n’existe aucune obligation de s’en équiper en France, ces pneumatiques se montrent particulièrement efficaces.

"Il ne faut pas parler de pneus neige, mais de pneus hiver, explique sur BFMTV Yves Carra. Ils sont très efficaces au-dessous de 7 degrés, ils ont une gomme très souple, donc le froid ne la durcit pas, et vous conservez de l’adhérence".

Le fabricant de pneus Bridgestone estime ainsi que la distance de freinage passe de 100 à 222% entre un véhicule équipé de pneus été et un véhicule équipé de pneus hiver. Il faut bien entendu monter ces pneumatiques sur les roues motrices du véhicule, dès que les températures chutent.

"Il ne faut pas les mettre seulement quand il y a de la neige, mais dès qu’on passe sous la barre des 7 degrés, comme c’est le cas actuellement, poursuit Yves Carra. Si on ne peut pas les stocker, vous pouvez aussi acheter des pneus dit 4 saisons. C’est un tout petit peu plus cher, mais vous vous y retrouvez très bien".

Des chaussettes pour dépanner

Une nouvelle paire de pneumatiques peut cependant être un achat assez onéreux, selon les modèles. "Achetez des chaussettes pour pneus, ça ne coûte pas très cher, une cinquantaine d’euros, ça ne prend pas beaucoup de place, vous les laissez dans le coffre, conseille Yves Carra. Ce ne sont pas des chaînes, c’est de la matière synthétique qui se met autour du pneu, et qui permet de sortir de votre petite route et de rejoindre les grands axes, de partir ou si vous êtes bloqués, de sortir votre voiture et de rentrer chez vous".

Bien équiper son véhicule

Le maître-mot face à cet épisode hivernal, nous le répétons, c’est d’anticiper. Dégagez bien votre véhicule, toit compris, s’il a été recouvert de neige. Il est aussi conseiller de prendre dans son véhicule une couverture, une lampe torche, et un peu de nourriture et d’eau, au cas où vous deviez patienter le temps que les routes soient dégagées.

Yves Carra se montre cependant rassurant sur l'épisode qui touche actuellement le sud de la France.

"Les automobilistes savent plutôt bien ce qu’il ne faut pas faire sur la neige, puisqu’il n’y a pas eu d’accident grave sur les routes, en dehors d’un arbre tombé, explique-t-il. Cela corrobore plutôt les bons chiffres de la sécurité routière du mois d’octobre. C’est une bonne nouvelle".
Pauline Ducamp