BFM Auto

Ce bus électrique vient de parcourir près de 1800 km sans recharger

Avec une batterie de 660 kWh, ce bus vient de parcourir 1772 km en une seule charge.

Avec une batterie de 660 kWh, ce bus vient de parcourir 1772 km en une seule charge. - Proterra

L'américain Proterra vient de faire parcourir 1.772 km à son dernier modèle de bus 100% électrique sur une seule charge, soit l'équivalent d'un trajet Paris-Sarajevo.

Après la Tesla Model S qui avait réalisé plus de 1000 km sur une seule charge en août dernier, voici un nouveau record d'autonomie 100% électrique, mais réalisé cette fois-ci par un bus.

1772 km... à une vitesse inconnue

Le "Catalyst E2 Max" développé par l'entreprise américaine Proterra a en effet parcouru 1772 km sur une seule charge, une performance réalisée le 4 septembre dernier sur un circuit de test situé dans l'Indiana. 

On est donc bien loin du record de la Model S italienne mais il faut rappeler que nous sommes dans la catégorie "bus". Ce modèle abrite en effet une impressionnante batterie de 660 kWh, contre 100 kWh pour la batterie Tesla de plus grande capacité.

A noter que Proterra ne donne pas la vitesse à laquelle a été effectué ce record, indiquant simplement qu'il a tourné "lentement et à un rythme constant". Pour rappel, afin de dépasser les 1000 km, la Model S avait roulé à 40 km/h... pendant 29 heures!

Une efficacité en progression

Proterra bat ainsi le précédent record d'autonomie 100% électrique. En 2011, un prototype allemand spécialement conçu dans ce but avait parcouru 1631 km sur une seule charge. Rien à voir avec un bus puisque ce prototype, le "Schluckspecht EV", réalisé par des étudiants de l'Université d'Offenbourg ne pesait que 320 kg et disposait d'une aérodynamique particulièrement travaillée et d'une seule place réservée au conducteur (photo ci-dessous). Le record avait été réalisé à une vitesse moyenne de 45 km/h pendant un total de 36 heures avec 14 batteries lithium-cobalt offrant une capacité de stockage de 23 kWh.

Le précédent record avait été réalisé en 2011 par des étudiants de l'université d'Offenburg (Allemagne)
Le précédent record avait été réalisé en 2011 par des étudiants de l'université d'Offenburg (Allemagne) © Schluckspecht

Ce prototype reste un exemple d'efficacité, avec un ratio incroyable de 70,91 km/kWh. Un chiffre à comparer avec la Model S marathonienne qui, lors de sa performance, a pu terminer avec 10,78 km/kWh.

Côté bus, vu le poids et la taille de l'engin (un peu plus de 17 tonnes pour 13 mètres de long), l'efficacité reste bien moindre, mais elle est en progression. Lors d'une première tentative du même type en 2015, le car de Proterra disposait d'une batterie de 257 kWh et avait parcouru 415 km, soit un ratio de 1,6 km/kWh. Si on reprend les chiffres de son dernier record, ce taux passe à 2,68 km/kWh. 

Quelle autonomie "réelle"?

Au-delà de ces performances réalisées dans des conditions très particulières, il est toutefois intéressant d'observer l'autonomie "réelle" des bus électriques. Les derniers modèles livrés aux Etats-Unis par le géant chinois BYD disposent par exemple d'une batterie de 547 kWh et revendiquent une autonomie de 400 km. 

En France, le groupe chinois disposera bientôt d'un site de production à Beauvais (Oise) afin de répondre aux nombreux appels d'offres des municipalités. La loi de transition énergétique impose en effet aux agglomérations de plus de 250.000 habitants de disposer de 100% de bus "propres" (hybrides, électriques ou fonctionnant au biogaz) à l'horizon 2025.

Depuis 2015 en région parisienne, la RATP teste différents modèles de bus électriques, fabriqués par Heuliez Bus, Solaris, Irizar, Dietrich Carebus, Yutong et BYD. Les premiers bus électriques à avoir rejoint la capitale sont fournis par Bolloré et l'un des derniers à l'essai est le modèle Aptis d'Alstom: il serait capable d'effectuer 200 km avec une recharge pendant la nuit mais aussi la possibilité de charges rapides en cinq minutes aux stations terminus. 

Julien Bonnet