BFM Auto

CARTE - PV de stationnement: quelle amende paierez-vous à Paris en 2018?

Le PV remplacé par un "forfait post-stationnement" va grimper jusqu'à 50€ à Paris.

Le PV remplacé par un "forfait post-stationnement" va grimper jusqu'à 50€ à Paris. - Denis Charlet - AFP

A partir du 1er janvier 2018, chaque ville pourra fixer le montant des PV de stationnement. A Paris, les amendes vont grimper jusqu'à 50 euros avec deux zones de verbalisation.

Gare aux mauvais payeurs, à partir du 1er janvier prochain le prix des PV va augmenter. Fini le tarif national à 17€, désormais la loi autorise les communes à fixer le prix de l'amende des voitures qui n'ont pas payé leur stationnement. Paris ne fait pas exception et va largement augmenter le prix de ce "forfait post-stationnement qui remplace l'ancien PV unique. 

Une hausse justifiée par la municipalité au regard du coût pour la collectivité de la fraude. D'après la mairie de Paris, 90% des automobilistes (hors résidents) ne se déplacent pas jusqu'à l'horodateur, soit un manque à gagner estimé à 300 millions d'euros par an. 

Pour y remédier, l'exécutif parisien compte sur l'effet de dissuasion en augmentant largement le tarif du PV. Deux zones de verbalisation vont désormais être mises en place. Dans les 11 arrondissements du centre de Paris (zone 1), la prune s'élèvera à 50€ et à 35€ du 12e au 20e arrondissement (zone 2).

Ces zones correspondent aussi à la différence de tarifs de stationnement. Dans la zone 1, le ticket de stationnement restera comme aujourd'hui à 4€ de l'heure et à 2,40€ de l'heure dans la zone 2. Ce stationnement est limité à deux heures sur le même emplacement.

Des tarifs dissuasifs après deux heures de stationnement

La mairie de Paris insiste sur le fait que les tarifs de stationnement sont restés stables depuis 2015. Toutefois pour un stationnement au-delà de deux heures, les tarifs devraient grimper.

"A partir de 2018, il sera possible de rester au-delà de deux heures, mais la grille tarifaire (qui n'est pas encore arrêtée) incitera au-delà de ce laps de temps à libérer la place de stationnement", précise la mairie de Paris sur son site

Par ailleurs, le contrôle du stationnement devrait être renforcé. L'an prochain, il sera confié à un prestataire privé, chargé d'améliorer le taux de recouvrement et de lutter contre la fraude au parcmètre. 
Carole Blanchard