BFM Var
Var

Trois blessés, dont deux graves, dans un incendie à bord d’un porte-conteneurs au large de Toulon

L'explosion s'est produite ce mardi matin.

L'explosion s'est produite ce mardi matin. - Préfecture maritime de la Méditerranée

Une explosion de carter sur le moteur du bateau est à l'origine de l'incendie, qui a été maîtrisé dans l'après-midi ce mardi. Le bateau va être remorqué vers le port de Fos-sur-Mer.

Un incendie à bord d'un porte-conteneurs au large de Toulon a fait trois blessés mardi, dont deux gravement brûlés, a appris BFM Toulon Var. L'explosition est survenue peu après 9 heures dans le compartiment machines du bâtiment MSC Rachele.

L'incendie s'est déclaré à cause d'"une explosion de carter sur le moteur du bateau", a confié à l'AFP, un porte-parole de la préfecture maritime de Toulon, ce qui a "fortement endommagé la propulsion du bateau".

Les blessés ont été très rapidement pris en charge. "Ils ont été transférés à bord du Tonnerre, où ils ont été pris en charge par des équipes médicales spécialisées, indique la préfecture maritime à BFM Toulon Var. Leur transfert vers l’hôpital d’instruction des armées de Sainte-Anne à Toulon (83) pourrait être envisagé."

Dès les premiers minutes, un important dispositif d’évacuation sanitaire a été mis en œuvre sous la coordination du CROSS MED. Un hélicoptère Dauphin de la flottille 35F, un hélicoptère NH-90 de la flottille 31F, les équipes médicales du Smur du Var et l’équipage du porte-hélicoptère amphibie (PHA) Tonnerre de la Marine nationale, présent à proximité du MSC Rachele au moment de la survenue de l’accident, ont participé aux opérations.

Remorqué vers Fos-sur-Mer

En début d'après-midi mardi, le feu était maîtrisé, selon la préfecture maritime, et le remorquage du bateau allait être amorcé, indique l'AFP. "Aucune menance immédiate n'existe en termes de pollution ou de sécurté maritime", précise la préfecture. Il ne reste que les conséquences matérielles a déterminées. Pour l'heure, les dégats sur le porte-conteneurs ne sont pas encore connus.

La préfecture maritime de la Méditerranée a annoncé ce mardi en fin de journée, que le navire va être remorqué vers le port de Fos-sur-mer "par le biais de remorqueurs civils affrétés par son armateur". En attendant cette opération, le bâtiment de soutien et d'assistance affrété (BSAA) Pionnier reste mobilisé à proximité en cas de besoin.

Après l'explosion, le préfet maritime de la Méditerranée avait ordonné l’activation du niveau 2 du plan ORSEC (organisation de la réponse de sécurité civile) maritime, "afin d’obtenir une vision claire de la situation à bord du MSC Rachele notamment sur les machines, l'alimentation électrique, et les conséquences du sinistre". Ce mardi soir à 18h30, il a ordonné le passage au niveau 1.

Une équipe d'évaluation des risques a été projetée sur la zone par la préfecture maritime.

Laury Holste avec C.L. avec AFP