BFM Var
Var

Enfant tué lors d'un accident à Fréjus: la conductrice du véhicule condamnée à 7 ans de prison

Une voiture a renversé une famille jeudi soir à Fréjus, un enfant de 7 ans est mort.

Une voiture a renversé une famille jeudi soir à Fréjus, un enfant de 7 ans est mort. - BFM Var

Interpellée rapidement après l'accident, la conductrice du véhicule était en état d'ivresse. Elle a été condamnée à 7 ans de prison.

Le 12 aout 2021, une mère et ses deux enfants, originaires de l'est de la France, avaient été renversés par une voiture à Fréjus. L'un des deux enfants, alors âgé de 7 ans, avait succombé à ses blessures dans la nuit qui avait suivi l'accident.

Ce mardi, la conductrice du véhicule, de type SUV, âgée de 24 ans, a été condamnée par le tribunal correctionnel de Draguignan à 7 ans de prison, a appris BFM Nice Côte d'Azur, présent à l'audience.

Le procureur de la République avait requis dix ans d'emprisonnement ainsi que l'interdiction de passer le permis de conduire pour tous véhicules pendant une durée de dix ans également.

L'autre enfant grièvement blessé

Les faits se sont déroulés le 12 août 2021 aux alentours de 21h40 au niveau du rond-point des Médailles Militaires de Fréjus.

Les victimes sont sur un trottoir quand une voiture de type SUV roulant à vive allure les heurte, peu après avoir percuté une bouche à incendie. L'automobiliste prend ensuite la fuite devant les yeux de nombreux témoins.

"On a entendu un gros boom et au début on pensait que c'était une attaque terroriste. La voiture ne bougeait pas, il y avait quelqu'un qui tapait sur la voiture, au début je ne comprenais pas ce qui se passait. Puis j'ai compris qu'il y avait des gens qui étaient en dessous. La voiture est partie calmement, tout doucement", avait expliqué au micro de BFM Var un témoin de la scène.

L'autre enfant, âgé de 9 ans, a été très grièvement blessé à la tête et a été amputé d'une jambe. De son côté, l'état de la mère de famille était également préoccupant. Le père lui, qui n'avait pas été touché physiquement, était en état de choc.

La conductrice en état d'ivresse

Rapidement, les deux jeunes femmes qui se trouvaient dans le SUV avaient été interpellées par les forces de l'ordre.

Lors de leur garde à vue, les résultats de leurs analyses avaient révélé qu'elles étaient toutes les deux en état d'ébriété au moment des faits. L'une des deux femmes était également sous l'influence de stupéfiants.

Michel Bernouin et Martin Regley