BFM Var
Var

Classement des villes étudiantes: Toulon dans le top 10 des villes de taille moyenne

BFM Toulon Var dévoile ce jeudi le 16e palmarès des villes étudiantes du magazine L'Étudiant. Au total, 45 agglomérations ont été jugées selon une cinq critères différents, dont l'attractivité. Si Toulon figure au bas du classement national, la ville tire quand même son épingle du jeu comparée aux autres communes de taille moyenne.

Toulon reste stable dans le classement des villes étudiantes en 2022. Cette année, la ville perd trois places et arrive à la 38e place du classement établi par le magazine L'Étudiant. Elle se classe à la 10e place du classement des villes moyennes.

Sur le podium, Toulouse est numéro 1 pour la 3e année consécutive, suivie de Rennes et grande nouveauté, la ville de Strasbourg.

Le classement des villes étudiantes en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Le classement des villes étudiantes en Provence-Alpes-Côte d'Azur © BFM Toulon Var

Faible densité de l'offre de formation: le point noir

Toulon perd trois places cette année. Une baisse dans le classement réalisé par le magazine L'Étudiant qui s'explique notamment par la faible densité de l'offre de formation.

"Sur la partie densité de l'offre de formation, on regarde l'offre de formations qu'on ramène à la taille de la population, précise Manon Pellieux, data journaliste chargée des classements au magazine L'Étudiant. Il se trouve que les chiffres sont plutôt stables, on est autour de 77 formations pour 100.000 habitants."

Un chiffre qui n'a pas beaucoup évolué selon L'Étudiant "mais comme la tendance générale des villes est plutôt à augmenter ce nombre de formation", Toulon perd des points sur ce critère-là "parce qu'elle ne s'améliore pas aussi rapidement que les autres villes".

L'atout de Toulon, le taux de passage en L2

Concernant les points forts de Toulon, le taux de passage en Licence 2 en est un. La ville s'améliore sur ce critère. "Ce taux est meilleur cette année, par rapport à l'an dernier", détaille Manon Pellieux. Cependant, comme pour la faible densité de l'offre de formation, la tendance générale des autres viles est aussi à une forte augmentation.

"Toulon augmente donc, mais pas aussi vite que les autres, donc la ville perd des points sur ce critères là aussi", souligne-t-elle.

Autres atouts de la ville, les nombreuses initiatives locales pour les étudiants (journées d'accueil, dispositifs d'aides sociales) et le cadre de vie. "On va avoir très rapidement accès à la mer et au beau temps. Un point poisitif, quand on veut étudier dans une ville".

Comment est établi ce classement?

L’Étudiant a passé au crible 45 villes universitaires de plus de 8000 étudiants pour identifier celles où la qualité de vie est la meilleure pour étudier.  

Pour réaliser ce classement plusieurs indicateurs permettant de mieux cerner les besoins des étudiants ont été pris en compte :  

• Une offre de formation qualitative et suffisamment diversifiée 
• Des logements disponibles et abordables 
• Un réseau de transports en commun efficace et peu onéreux 
• Un programme culturel riche et varié 
• Un marché de l’emploi important et dynamique 
• Une ville attractive pour les étudiants européens du programme Erasmus 

Solenne Bertrand