BFM Tech

Pourquoi des inconnus regardent vos stories Instagram

-

- - BFMTV.com

Après les faux likes et les faux commentaires, le visionnage massif de stories est la nouvelle méthode utilisée par des entreprises pour promouvoir certains comptes sur Instagram.

Depuis plusieurs mois, des internautes constatent que leurs stories Instagram sont visionnées par des inconnus qui ne les suivent pas. Le youtubeur américain Sam Sheffer s'est emparé du sujet. Et à en croire la quantité de commentaires publiés sous sa vidéo et de messages sur le forum Reddit, de nombreux utilisateurs sont concernés.

Sur Instagram, il est possible de mettre son profil en privé et de le rendre accessible uniquement à ses abonnés, ou de l’ouvrir à tous. Des inconnus peuvent dans ce cas consulter l'ensemble des photos et des stories de l'utilisateur. 

Faux likes (boutons "j'aime", en français), faux followers (abonnés), faux commentaires… Ces techniques pour truquer la popularité sur Instagram sont déjà bien connues. Mais le visionnage massif de stories l’est moins. En août 2019, le média américain spécialisé TechCrunch expliquait que derrière ces inconnus se cachent des entreprises chargées de faire grossir la communauté de leurs clients.

Attirer de nouveaux abonnés

De nombreuses sociétés proposent d’accroître le nombre d’abonnés d'un utilisateur en échange de ses précieux identifiants accompagnés de son mot de passe, et bien sûr d'argent. Elles se chargent alors de publier des commentaires flatteurs en masse pour attirer les utilisateurs sur le profil du client.

L’année dernière, Instagram annonçait avoir créé une intelligence artificielle pour traquer les tricheurs, capable de repérer les faux likes ou faux commentaires et de les supprimer. Par ailleurs, plusieurs purges de faux comptes ont été menées ces derniers mois. Facebook (propriétaire d'Instagram) a également poursuivi en justice un vendeur de faux likes. 

Le visionnage massif des stories est un moyen de passer entre les mailles du filet et de rendre ce comportement indétectable par les algorithmes de modération. Mais le but reste le même. Les entreprises frauduleuses espèrent que les utilisateurs dont la story a été regardée par des inconnus cliqueront sur les profils de ces derniers et s'y abonneront. Interrogé par TechCrunch, la plateforme appartenant à Facebook indique être au courant du problème et tenter d'en venir à bout. 

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech