BFM Business

Sur Facebook, des utilisateurs se retrouvent bloqués pour avoir signalé de faux profils

-

- - Facebook

Pour débloquer le compte, Facebook réclame une copie des papiers d'identité de l'utilisateur. Mais à cause d'un bug, le justificatif n'est jamais validé, privant certains internautes d'accès au réseau social.

Pour nettoyer sa plateforme des contenus interdits, Facebook s’appuie sur ses algorithmes de modération mais aussi sur ses utilisateurs, dotés du pouvoir de lui faire remonter via un signalement les publications ou profils indésirables. Sauf que le système connaît quelques ratés. Sous le hashtag #FacebookLockout, plusieurs utilisateurs racontent sur Twitter avoir été déconnectés de leur compte Facebook après avoir signalé un faux profil ou une arnaque sur la plateforme, rapporte Mashable. Et le chemin vers la reconnexion s'est avéré tortueux. 

Perte d'accès aux pages professionnelles 

Un certain Cory Comer raconte qu’après avoir signalé un contenu, Facebook lui a demandé de fournir une copie de ses papiers pour “vérifier son identité”. Ce qu’il a fait. Mais la page a chargé indéfiniment sans jamais prendre en compte la pièce fournie. Un bug très fâcheux puisque pour demander de l’aide à Facebook... il faut être connecté à son compte.

Une situation handicapante pour n’importe quel utilisateur. Mais elle l’est encore plus pour ceux qui gèrent une page professionnelle. Cory Comer était par exemple le seul à avoir accès à celle de son entreprise. Là encore, impossible d’appeler Facebook au secours puisqu’il ne pouvait plus se connecter à son compte.

Même expérience désastreuse pour une autre utilisatrice, administratrice de plusieurs pages Facebook. Depuis 23 jours, elle a perdu l’accès à son compte personnel et de ce fait, une part de ses revenus dans la mesure où son activité commerciale dépend de la plateforme. 

Des problèmes d'identification

“Parce que je ne peux plus me connecter à Facebook, je n’ai plus accès aux applications sur lesquelles je me suis identifiée avec Facebook”, explique à Mashable une avocate, déconnectée après avoir signalé un compte qui se faisait passer pour sa tante. 

Le bug ne semble pas toucher uniquement les personnes qui remontent à Facebook des contenus indésirables. Artem Russakovskii, le créateur du site spécialisé Android Police, raconte ainsi avoir perdu l’accès à son compte après qu’un utilisateur a usurpé son identité et signalé le “vrai” compte pour “usurpation d’identité”.

Artem Russakovskii n'a plus accès aux pages qu’il gérait. Là encore, on lui a demandé de fournir ses papiers d’identité. Il n'explique pas s'il l'a fait ou non mais il a retrouvé l'accès à son compte... Avant de le perdre à nouveau à la suite d'un nouveau signalement pour usurpation d'identité. 

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech