BFM Business

Pour 13 euros, Gucci propose des chaussures… virtuelles

L'application Gucci

L'application Gucci - BFMTV

La marque italienne a créé une application afin d’essayer des chaussures en réalité augmentée. Elle y vend des modèles exclusifs, qui ne s’affichent qu’à l’aide d’un smartphone.

Popularisés par des jeux vidéos comme Fornite, où chaque joueur peut dépenser de l’argent pour offrir des tenues à son avatar, les biens virtuels passent désormais la frontière du luxe. Depuis quelques jours, la marque Gucci propose, par le biais de son application, de s’offrir une paire de chaussures virtuelles, pour la modique somme des 13 euros - contre des montants oscillant entre 500 et 1000 euros pour les modèles physiques.

Gucci, après Valentino et Marc Jacobs

Pour en profiter, les clients doivent télécharger l’application de la maison de luxe, puis utiliser leur smartphone pour se filmer les pieds. Un système de réalité augmentée - dont le principe est de superposer des éléments virtuels à ce que peut filmer un smartphone - se charge alors d’ajouter numériquement les chaussures, capables de suivre les mouvements de l’heureux acheteur.

Gucci permet par ailleurs d’utiliser ces chaussures virtuelles dans d’autres plateformes, comme le jeu vidéo Roblox ou le réseau social VR Chat, dédié à la réalité virtuelle. Pour concevoir ces modèles, l’entreprise s’est alliée à l’entreprise Wanna Kicks, qui a mis au point une application destinée à essayer des chaussures en réalité augmentée.

Avant Gucci, d’autres marques ont imaginé des collections virtuelles, à l’image de Marc Jacobs et Valentino qui ont récemment mis en ligne - gratuitement - des vêtements dans le jeu à succès Animal Crossing: New Horizons. Cette tendance alerte toutefois les autorités: dans certains jeux comme Counter Strike, la vente d’éléments virtuels à prix d’or est régulièrement utilisée à des fins de blanchiment d’argent.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech