BFM Tech

SpaceX fait atterrir le premier étage de sa fusée sur une barge en mer

Lancement de Falcon 9 sur la base de Cap Canaveral

Lancement de Falcon 9 sur la base de Cap Canaveral - Space X

C’est une grande première, après plusieurs échecs. La société américaine SpaceX est parvenue à faire atterrir le premier étage de sa fusée Falcon 9 sur une plateforme flottante en mer.

Nouveau défi relevé pour la société SpaceX qui vient de réussir à poser le premier étage d’une fusée sur une barge. La société américaine n’en était pas à son coup d’essai, loin de là même. En fin d’année dernière, la société d’Elon Musk avait réussi pour la première fois à faire atterrir le premier étage de sa fusée Falcon 9 sur la terre ferme, près de Cap Canaveral en Floride.

Mais le véritable défi était lancé en janvier dernier, lors d’une quatrième tentative au cours de laquelle SpaceX décidait de faire atterrir ce même "module", sur une plateforme flottante. Le résultat se soldait par un échec: si le décollage s’était déroulé sans problème, l’atterrissage avait lui été… un peu trop brutal.

"Une étape importante", selon Elon Musk

Mais ce vendredi 8 avril marque un changement d’importance majeure puisque SpaceX est parvenu à faire atterrir le fameux premier étage de Falcon 9 sur ladite barge flottante dans l’océan Atlantique.

Toujours lancée depuis la base de Cap Canaveral, il aura fallu une dizaine de minutes pour propulser d’abord la capsule de fret Dragon vers la Station Spatiale Internationale (ISS) puis voir ensuite le premier étage de Falcon 9 se poser sur la barge. SpaceX a publié une vidéo reprenant l’intégralité du lancement, qui démarre à la 19e minute.

Selon Elon Musk il s’agit là "d’une étape importante pour l’avenir des vols spatiaux", évoquant également la réduction de coûts que cela engendre. Chaque lancement coûterait environ 300.000 dollars (environ 263.000 euros), quand le coût de fabrication du lanceur est de 60 millions de dollars (environ 52 millions).

Les félicitations de Barack Obama

Enfin, le Président des États-Unis, Barack Obama a lui aussi félicité SpaceX de cet atterrissage réussi jusqu’alors inédit via son compte Twitter, précisant que c’est grâce à des sociétés comme SpaceX et la NASA que les USA peuvent continuer d’être les leaders dans l’exploration de l’espace.

La réaction de Jeff Bezos, le patron de Blue Origin (et d’Amazon) qui avait lui aussi réussi à faire atterrir la fusée de sa sonde New Shepard sur la terre ferme, ne devrait plus trop se faire attendre.