BFM Business

Le prochain smartphone Huawei sera-t-il vendu en France?

Le Huawei Mate 20 Pro

Le Huawei Mate 20 Pro - BFMTV.COM

Le fabricant chinois est pénalisé par les sanctions de l’administration Trump, interdisant les entreprises américaines de travailler avec lui.

Le sursis de 90 jours accordé par les Américains n’y changera rien: un porte-parole de Google a confirmé à l’agence britannique Reuters que le Huawei Mate 30, prochain smartphone haut de gamme de la marque, ne pourra être livré avec les applications Google. Dans ces conditions, il serait vendu sans Google, Google Maps, Gmail, et dépourvu du Google Play Store, le magasin d’applications officiel de Google.

Le Huawei Mate 20 Pro
Le Huawei Mate 20 Pro © BFMTV.COM

Accusé d’espionnage par les autorités américaines - sans qu’aucune preuve ne soit fournie pour le moment, Huawei a été placé sur la liste noire des entreprises étrangères avec lesquels les firmes américaines ne peuvent établir d’accords commerciaux. Au mois de mai, une première échéance avait été fixée fin août pour la fin de ces relations, finalement repoussée de trois mois. Mais comme le précise Google, ce sursis ne s’applique qu’aux mises à jour de produits existants, et non aux nouveaux appareils.

Sans Google, “personne n’achètera l’appareil”

“Huawei continuera d’utiliser le système d’exploitation Android et son écosystème, si le gouvernement américain nous l’autorise. Dans le cas contraire, nous poursuivrons le développement de notre propre système d’exploitation” explique un porte-parole de Huawei à Reuters.

Le représentant de la firme chinoise fait référence à HarmonyOS, un système d’exploitation présenté au début du mois d’août par Huawei. En théorie, le logiciel est compatible avec de nombreux types d’appareils, comme des smartphones, des tablettes, mais également des ordinateurs, des télévisions ou des montres connectées.

Pour l’heure, très peu de détails ont fuité concernant l’aspect et le fonctionnement de ce nouveau système d’exploitation “maison”. Il apparaît ainsi peu probable que ce dernier soit opérationnel dans les prochains mois.

Sans Google, Huawei pourrait décider de ne pas sortir de nouveau smartphone en Europe. Au début de l’été, sa filiale Honor avait reporté la sortie de son smartphone haut de gamme en raison des sanctions américaines, le privant potentiellement de l’écosystème Google. “Sans services Google, personne n’achètera l’appareil” tranche Richard Windsor, analyste spécialisé dans le secteur de la téléphonie, auprès de Reuters. Selon les dernières rumeurs, le Huawei Mate 30 devait être présenté fin septembre.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech