BFM Business

Pourquoi les groupes Facebook de gilets jaunes ont perdu des milliers de membres

Sur le réseau social, les administrateurs de groupes de gilets jaunes rapportent des chutes importantes du nombre de membres. En cause, un changement de la méthode de décompte de la part de Facebook.

En une journée, le groupe “La France en colère”, administré par Eric Drouet, a perdu 50.000 membres, sur un total d’environ 360.000. De son côté, le groupe baptisé “Compteur officiel de gilets jaunes” a vu ses chiffres chuter d’un tiers, perdant près d’un million de militants revendiqués. Dans les commentaires, de nombreux militants s’interrogent sur l’érosion soudaine de popularité du mouvement.

Dans les faits, il s’agit d’un ajustement opéré par Facebook dans le décompte des membres d’un groupe. Une évolution faite au niveau mondial, après que les administrateurs ont été informés par mail, comme le confirme Facebook France auprès de BFM Tech.

-
- © -

Une nouvelle section “Invités”

"Nous souhaitons nous assurer que les gens rejoignent des groupes Facebook qui sont pertinents et ont du sens pour eux. Désormais, lorsqu'une personne est invitée et approuvée par un administrateur ou un membre, elle pourra d'abord prévisualiser le groupe et aura la possibilité d'accepter ou de refuser l'invitation. Si la personne n'accepte pas l'invitation, elle ne sera pas incluse à la liste des membres du groupe." explique un porte-parole de Facebook à BFM Tech, confirmant les informations repérées par le journaliste Vincent Glad, sur Twitter.

Jusqu’à mercredi, le simple fait d’être invité dans un groupe suffisait à être comptabilisé comme membre de ce groupe, y compris lorsqu’on ne s’était jamais rendu sur le groupe en question. Désormais, une nouvelle catégorie baptisée “Invités” regroupe les internautes sollicités par leur entourage pour rejoindre un groupe mais ne s’y étant pas encore rendus. Une invitation qui expire au bout de 28 jours.

Si les groupes de gilets jaunes, très actifs depuis le mois de novembre, sont particulièrement touchés, il en est de même pour des milliers de groupes à travers le monde. Une baisse qui n’est que symbolique, dans la mesure où aucun internaute actif du groupe n’a été écarté. Par ailleurs, Facebook propose à tous les administrateurs d’envoyer une notification aux invités, afin que ces derniers confirment leur intérêt. Si tel est le cas, ils seront réintégrés dans les statistiques.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech