BFM Business

Google Assistant: vous pourrez enfin empêcher l'écoute de vos conversations par des humains

-

- - -

Google entend rendre son assistant vocal moins intrusif en limitant la durée de stockage des données liées aux conversations, et en donnant la possibilité d'interdire à toute personne tierce d'y accéder.

Amazon (Alexa), puis Google (Google Assistant), avant Apple (Siri) ou encore Microsoft (Cortana)... Un à un, tous les géants du Web ont été décriés pour les écoutes réalisées à partir de leurs assistants vocaux respectifs. Désormais, chacun réagit à sa manière. Alors qu'Apple renonce purement et simplement à ces écoutes, Google a choisi une autre voie: ne plus réaliser ces mêmes écoutes par défaut, note l'entreprise dans un billet de blog publié ce lundi

Pour rappel, les créateurs d'assistants légitiment les écoutes de fragments de conversations entre les assistants vocaux et leurs utilisateurs par la nécessité d'améliorer leur reconnaissance vocale, et de répondre toujours plus pertinemment aux requêtes formulées. Les échantillons étudiés sont très courts au regard des conversations menées, et anonymisés.

Un "OK Google" plus sensible

Le hic: jusqu'à présent, aucune notice d'utilisation ne mentionnait explicitement l'existence de telles pratiques. Désormais, Google sera plus transparent sur le sujet auprès des adeptes de Google Assistant. Surtout, l'entreprise leur donnera enfin le choix en proposant de désactiver ces écoutes.

Autre nouveauté annoncée par Google: la possibilité de régler la sensibilité de détection de la phrase "OK Google", qui permet d'activer l'assistant avant de lui poser une question. En théorie, l'assistant n'enregistre aucune conversation tant que cette requête n'a pas été prononcée. Des phrases à la sonorité similaire pouvaient néanmoins l'activer par erreur et conduire à l'enregistrement de conversations privées.

Enfin, la société de Mountain View explique qu’elle va drastiquement réduire la quantité de données audio qu’elle stocke. Elle promet "d’effacer la grande majorité des données audio associées à votre compte après plusieurs mois". Aucune information n'a néanmoins été fournie quant au délai exact de péremption des conversations. 

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech