BFM Business

Test des AirPods Pro: que valent les écouteurs avec réduction de bruit d’Apple?

Les AirPods Pro d'Apple

Les AirPods Pro d'Apple - BFMTV.COM

Vendus 279 euros, les AirPods Pro sont des écouteurs sans fil et sans compromis. Apple promet une meilleure qualité sonore que sur le modèle classique, et une isolation à toute épreuve.

Après les MacBook, les iPad et les iPhone, les AirPods ont à leur tour droit à une déclinaison “Pro”. Disponibles depuis fin octobre, ces nouveaux écouteurs sans fil s’inspirent directement des AirPods "classiques", dont une nouvelle génération a été commercialisée en début d’année. Ils proposent deux principales innovations: un nouveau design laissant les écouteurs mieux pénétrer dans l’oreille, et une fonction de réduction de bruit destinée à isoler l’utilisateur de son environnement. Le tout moyennant un prix de 279 euros, contre 179 euros pour les AirPods (229 euros avec le boîtier de charge sans fil).

Les AirPods Pro d'Apple
Les AirPods Pro d'Apple © BFMTV.COM

Les forces des AirPods Pro

Une ergonomie infaillible

Les AirPods Pro bénéficient des mêmes forces ergonomiques que les AirPods, notamment sur la partie logicielle. Bien qu’ils soient compatibles avec les smartphones Android, ils montrent tout leur potentiel lorsqu’ils accompagnent un iPhone (ou un iPad). La première utilisation est enfantine: l’appareil détecte automatiquement les écouteurs et lance une procédure de configuration en quelques étapes, notamment pour les ajuster au mieux.

Les écouteurs sont livrés avec trois types d’embouts différents, selon la largeur de son oreille. Ils pénètrent en partie dans le conduit auditif, mais sans se montrer désagréables à porter, y compris si l’on a une aversion pour les écouteurs intra-auriculaires. Un test d’écoute est réalisé lors de la configuration, à l’issue duquel un message s’affiche pour inciter - ou non - l’utilisateur à changer de taille d’embout. Une fois configurés, les AirPods Pro se connectent à l’iPhone dès lors que leur boîtier est ouvert.

Les AirPods Pro d'Apple
Les AirPods Pro d'Apple © BFMTV.COM
Une isolation très efficace

Grâce à une pénétration dans l’oreille plus importante, les AirPods Pro isolent de fait l’utilisateur. Mais ils bénéficient également d’une fonction de réduction de bruit active, qui fonctionne grâce à des micros placés vers l’extérieur est l’intérieur de l’oreille. Ils sont chargés d’enregistrer les fréquences liées au bruit ambiant, puis d’émettre des fréquences inverses, afin d’annuler ces sons. Un premier nettoyage est réalisé par le micro situé à l’extérieur, avant que les bruits résiduels ne soient détectés puis annulés à l’aide du micro intérieur.

Apple n’est pas le premier à proposer cette option sur des écouteurs sans fil (d’abord mise au point et popularisée par Bose sur ses casques professionnels d’aviation puis grand public). La firme va notamment concurrencer les excellents Sony WF-1000XM3, sortis au cours de l’été 2019, et vendus 249,99 euros. Ces derniers sont destinés aux audiophiles, mais sont handicapés par un boîtier bien plus imposant que celui des AirPods.

Les AirPods Pro d'Apple
Les AirPods Pro d'Apple © BFMTV.COM

Apple propose une option baptisée “Transparence”, qui peut être activée en touchant la partie inférieure de l’un des deux écouteurs, lorsqu’ils sont portés. La fonction est pensée pour pouvoir échanger avec son entourage ou mieux écouter son environnement sans ôter les écouteurs. En une pression, les micros extérieurs s’activent pour restituer les bruits environnants ou une conversation à l’utilisateur. 

Une bonne qualité sonore

En plus de leur fonction d’isolation, les AirPods Pro bénéficient d’une qualité sonore plus aboutie que celle des AirPods. Comme évoqué plus haut, les écouteurs Sony seront appréciés par ceux qui désirent écouter de la musique dans des formats très peu compressés, afin de profiter de toutes les nuances d’un morceau.

Comme à son habitude, Apple opte pour une stratégie différente: proposer le son le plus satisfaisant possible, en se calquant sur les usages les plus populaires, à commencer par le streaming audio. Cette idée se matérialise également par l’absence de fonction d’égaliseur - présente chez Sony - qui permet aux audiophiles les plus pointus de paramétrer la nature du son. 

Les AirPods Pro d'Apple
Les AirPods Pro d'Apple © BFMTV.COM

De son côté, Apple revendique 200 analyses du son par seconde, pour l’ajuster en temps réel, de façon automatique. Là encore, le but est clair: que l’utilisateur ne se préoccupe de rien. La fonction de réduction de bruit permet par ailleurs de mieux profiter de sa musique, et de l’écouter à un niveau sonore moins important, préservant sa santé auditive.

Une autonomie satisfaisante

Sur le papier comme en pratique, les AirPods Pro ne sont pas les plus endurants du marché (environ quatre heures d’écoute par charge). Mais à l’usage, cela ne pose que très rarement problème: les écouteurs se rechargent dans leur boîtier, pour offrir au totale une vingtaine d’heures d’écoute. 

-
- © BFMTV.COM

Les faiblesses des AirPods Pro

Pas de réglage du volume

Les AirPods Pro sont équipés de capteurs de pression placés sur leur tige, afin d’activer le mode “Transparence” (avec un appui long), de changer de morceau ou d’interpeller Siri (avec un appui court sur l’un ou l’autre des écouteurs). Seule fonction manquante: le contrôle du volume sonore. Pour cela, il faudra se tourner vers son iPhone, ou son Apple Watch.

Le prix

Malgré ses récents efforts sur les prix (pour l’iPhone 11 ou le dernier iPad), Apple reste légèrement plus cher que la concurrence. A 279 euros, les AirPods Pro coûtent une trentaine d’euros de plus que leurs concurrents signés Sony. Une version sans boîtier de recharge sans fil aurait pu faire baisser la facture, mais aurait probablement trop complexifié la gamme au goût de la firme californienne.

Les AirPods Pro d'Apple
Les AirPods Pro d'Apple © BFMTV.COM

Conclusion

Dans la lignée des AirPods, les AirPods Pro ne déçoivent pas, et tiennent toutes leurs promesses: une qualité sonore de très bonne qualité et une réduction de bruit extrêmement performante. Le tout avec les qualités ergonomiques qui ont fait le succès des premières générations d’écouteurs sans fil d’Apple. Comme les précédents modèles, les AirPods Pro montrent tout leur potentiel lorsqu’ils sont utilisés avec d’autres produits Apple, à commencer par un iPhone ou un iPad. Si l’isolation n’est pas indispensable - par exemple pour un usage avant tout sportif, les AirPods à 179 euros sont une alternative intéressante. Les habitués d’Android pourront quand à eux se tourner vers les Sony WF-1000XM3, qui font office de principal concurrent. 

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech