BFM Business

Test des Apple AirPods (2019): la référence des écouteurs sans fil ne déçoit pas

Les AirPods (2019) d'Apple

Les AirPods (2019) d'Apple - BFMTV.COM

Les AirPods de nouvelle génération bénéficient d’évolutions discrètes, mais loin d’être inutiles. Malgré leur tarif élevé, ils restent la valeur sûre qu’était déjà le premier modèle.

Ne les appelez pas “AirPods 2”, mais “nouveaux AirPods”, ou “AirPods 2019”. Le choix du nom des écouteurs sans fil d’Apple est à l’image de leur transition discrète. Les nouveaux AirPods profitent essentiellement de composants plus puissants, censés fluidifier leurs échanges avec l’iPhone.

Leur boîtier est quant à lui désormais compatible avec la charge sans fil, malgré le récent abandon du AirPower. Les AirPods version 2019 sont commercialisés au même prix que les anciens, soit 179 euros. La version bénéficiant du boîtier avec charge sans fil est vendue 229 euros. Le boîtier de charge sans fil est également vendu seul, à 89 euros.

Les AirPods (2019) d'Apple
Les AirPods (2019) d'Apple © BFMTV.COM

Les forces des AirPods (2019)

Une harmonie parfaite avec l’iPhone

Les AirPods 2019 conservent l’un des principaux acquis de leurs prédécesseurs, à savoir une redoutable simplicité d’utilisation. La première utilisation est enfantine, consistant simplement à ouvrir le boîtier à proximité de son iPhone. Ce geste aura par la suite pour effet d’afficher le niveau de batterie de l’accessoire. Notons que les AirPods peuvent également être utilisés avec un smartphone Android, en passant par le menu dédié au Bluetooth.

Une excellente autonomie

Apple améliore par ailleurs l’autonomie de ses écouteurs sans fil, qui était déjà satisfaisante. Leur endurance est surtout liée à leur boîtier, qui fait également office de chargeur. Pleinement chargé, il permet d’approvisionner les AirPods en énergie pour plusieurs cycles, avec une autonomie globale qui tourne autour des 20 heures. En utilisant les AirPods une trentaine de minutes par jour, avec deux séances de sport, une recharge du boîtier par semaine s’avère largement suffisante pour ne jamais être dans le rouge.

Les AirPods (2019) d'Apple
Les AirPods (2019) d'Apple © BFMTV.COM
Une option de charge sans fil

En complément de la prise Lightning, identique à celle d’un iPhone, la version “premium” du boîtier des AirPods peut être chargée par induction. Il suffit pour cela de placer l’objet sur un tapis de charge compatible avec la norme Qi - très répandue sur le marché. Un voyant lumineux est ajouté sur le boîtier pour confirmer que la charge est bien activée. Bien qu’elle ne soit pas indispensable, cette nouvelle possibilité permet de déposer machinalement ses AirPods en rentrant à son domicile, en étant assuré de ne jamais manquer de batterie.

Une meilleure connexion avec l’iPhone

Faute de changement de design (pourquoi changer ce qui fonctionne), Apple revoit la fiche technique de ses AirPods, en y intégrant un nouveau processeur et en les rendant compatibles avec le Bluetooth 5.0. Cette norme permet d’allonger la distance entre le smartphone et les AirPods sans perte de signal. La firme communique par ailleurs sur une plus grande rapidité de connexion et de déconnexion avec les différents appareils de sa gamme. C’est bien le cas, mais sans pour autant constituer une révolution par rapport au modèle précédent.

Les AirPods (2019) d'Apple
Les AirPods (2019) d'Apple © BFMTV.COM

Les faiblesses des AirPods (2019)

Un accès à Siri toujours accessoire

Comme avec les AirPods de première génération, il est possible de faire appel à Siri, l’assistant virtuel d’Apple. L’entreprise ajoute la possibilité de le réveiller directement à la voix, en prononçant “Dis Siri”. Mais cela suffit-il à rendre cette fonction moins accessoire? Rien n’est moins sûr. A l’usage, il reste bien plus aisé de tapoter sur l’un des écouteurs pour changer de morceau de musique, ou de sortir son iPhone pour une opération plus complexe. Par ailleurs, une connexion Internet est indispensable à Siri pour fonctionner. Ce qui enlève une partie de son intérêt dans certaines situations, par exemple dans le métro. Nous avons par ailleurs eu du mal à faire réagir Siri lorsque l’environnement était trop bruyant, par exemple en marchant le long d’une grande avenue.

Les AirPods (2019) d'Apple
Les AirPods (2019) d'Apple © BFMTV.COM
Un tarif élevé

Si le modèle vendu 179 euros permet de profiter des évolutions techniques des écouteurs, le principal intérêt de ces nouveaux AirPods reste à nos yeux la fonction de charge sans fil de leur boîtier. Il faudra donc investir 229 euros, soit un tarif supérieur à ce que propose la concurrence (comptez 150 euros pour les écouteurs sans fil de Huawei ou Samsung).

Conclusion

Les évolutions des nouveaux AirPods ne seront probablement pas suffisantes pour que les propriétaires de la première version soient tentés de renouveler leur achat. En revanche, elles permettent aux écouteurs sans fil d’Apple de renforcer leur position de produit de référence, imité par tous ses concurrents.

Grâce à leur excellente autonomie, à une bonne qualité sonore et à une osmose remarquable avec l’iPhone, les AirPods se rapprochent encore un peu plus de la perfection. En attendant une fonction ultime, comme la réduction de bruit.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech