BFM Marseille

Un épisode de pollution à l'ozone en cours dans les Bouches-du-Rhône et le Var

La ville de Marseille sous un nuage de pollution en février 2019

La ville de Marseille sous un nuage de pollution en février 2019 - Boris Horvat - AFP

Cet épisode est lié à la chaleur et à l'ensoleillement du département qui favorisent l'augmentation des conditions d'ozone.

Un épisode de pollution à l'ozone est en cours dans les Bouches-du-Rhône et le Var. Une alerte à la pollution atmosphérique de niveau 1 a été déclenchée dans les Bouches-du-Rhône ce mercredi 21 juillet. La procédure préfectorale a été lancée en raison du dépassement du seuil de 180 µg/m3 dans le département. Le Var de son côté, va passer en alerte de niveau 1 à partir de demain pour la même raison.

D'après l'Observatoire de la qualité de l'air, les concentrations en ozone vont rester élevées jeudi dans les deux départements à cause des températures élevées, du soleil et du manque de vent. Elles devraient commencer à diminuer à partir de vendredi, grâce à l'arrivée d'un vent du sud.

Des mesures tarifaires à Marseille

Face à cet épisode de pollution, la mairie de Marseille a mis en place des mesures tarifaires spécifiques pour le stationnement afin de réduire le trafic automobile dans la ville. Les tarifs horaires pour les automobilistes de passage vont doubler à partir de ce mercredi et jusqu'à la fin de l'alerte.

Pour les Marseillais, le stationnement sera gratuit dans leur quartier pour les résidents bénéficiant d'un tarif abonné à la journée.

Avec ces mesures tarifaires exceptionnelles, la ville de Marseille espère limiter les déplacements en voiture et encourager les modes de transports alternatifs.

Marine Langlois