BFM Lyon
Lyon

Rhône: la préfète salue une évolution "positive" des indicateurs de la délinquance ces derniers mois

La préfecture du département a présenté ce jeudi son bilan concernant la lutte contre la délinquance. Si les faits de violences dans les transports en communs ont baissé, les vols avec violences sont à la hausse.

Des indicateurs à l'évolution "positive". La préfète du Rhône, Fabienne Buccio, a tenu une conférence de presse ce jeudi afin de présenter son bilan concernant la lutte contre la délinquance dans le département.

"L'évolution de la délinquance est positive, dans le bon sens du terme, et constante", a déclaré la préfète ce jeudi devant la presse.

Cette dernière a ainsi affirmé que, sur les quatre premiers mois de l'année, les tendances étaient bonnes dans le Rhône, même si "une victime est toujours une victime de trop".

Les violences dans les transports en communs en baisse

En particulier, quatre indicateurs positifs ont été mis en avant par la préfecture. Sur les quatre premiers mois de l'année, Fabienne Buccio fait état d'une baisse de 42% des faits de violences dans les transports en communs rhodaniens. Une baisse qui monte même à -47% dans les zones gérées par la gendarmerie, selon le colonel Benoit Villeminoz, commandant du groupement de gendarmerie du Rhône.

Les vols avec violences ont connu de leur côté une baisse de 25% sur la période, alors que le nombre de trafiquants de drogues mis en cause par les services de police ont augmenté de 26%. De même, les arrestations pour détention de drogue ont bondi de 30% depuis janvier 2023.

"Nous avons renforcé notre présence sur le terrain, dans les gares, les marchés", se justifie la préfète du Rhône.

Également dans le viseur de la préfecture: les rodéos urbains. Soixante véhicules ont ainsi été saisis, selon Fabienne Buccio, soit "trois fois plus que l'année dernière" à la même période. L'usage de drones de la police pour suivre ces rodéos va d'ailleurs bientôt être autorisé par la préfète.

"J'ai décidé d'autoriser les drone pour des opérations très précises de manière à pouvoir d'abord arriver plus vite sur les lieux et pour pouvoir suivre où vont se cacher les engins utilisés dans le cadre des rodéos", explique la représentante de l'Etat sur le plateau de BFM Lyon ce jeudi soir.

Enfin, "confirmant la tendance de fin 2022", les services préfectoraux ont observé une baisse d'un quart du nombre de cambriolages début 2023, et jusqu'à -20% dans les zones où opère la gendarmerie.

Hausse des saisies de drogue

En revanche, deux indicateurs sont à noter en hausse depuis le début de l'année dans le Rhône: le nombre de victimes intrafamiliales (+12% côté police, +25% selon les gendarmes) et les vols avec violences (+5%).

À un peu plus de trois mois de la Coupe du monde de rugby, tous les sites (stades, gares, lieux de diffusions des matchs...) feront l'objet "d'une sécurité renforcée" par les forces de l'ordre "avant pendant et après", selon Fabienne Buccio.

Autre point important, selon le contrôleur général de la direction départementale de la sécurité publique du Rhône, Nelson Boucard, les saisies de drogue sont particulièrement en hausse en ce début d'année par rapport à l'année dernière à la même période.

"L'un des points de deals majeurs de la métropole est tombé", se réjouissait ce jeudi Nelson Boucard.

Les chiffres établissent une hausse de 39% de la quantité de cannabis saisie. Une hausse qui concerne également la cocaïne, alors que 15kg ont déjà été saisis en quatre mois, contre seulement quatre kilos l'an passé dans le Rhône. Enfin, les forces de l'ordre constatent une hausse importante de la quantité d'héroïne découverte dans le département avec 31kg de plus qu'en 2022.

Arthur Blet avec Alixan Lavorel