BFM Lyon

Pic de pollution à l'ozone: la circulation différenciée mise en place à Lyon

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes alerte ce mardi sur les concentrations d'ozone dans l'agglomération lyonnaise.

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes alerte ce mardi sur les concentrations d'ozone dans l'agglomération lyonnaise. - Jeff Pachoud

Seuls les véhicules Crit'Air 0, 1, 2 et 3 peuvent circuler à Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire.

Le bassin lyonnais touché par un épisode de pollution à l'ozone. Depuis lundi, les concentrations de ce polluant "ont fortement augmenté sur le sud du bassin lyonnais et le Nord-Isère", alerte Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.

En conséquence, le préfet du Rhône a décidé de prendre un arrêté instituant la circulation différenciée à partir de mercredi matin 5 heures. Dans le cadre de cette mesure, seuls les véhicules les moins polluants (Crit'Air 0,1,2 et 3) peuvent circuler à Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire. Le boulevard périphérique Nord, ou encore les M6 et M7 ainsi que le tunnel sous Fourvière ne sont pas concernés par ces restrictions.

En parallèle, la vitesse est abaissée de 20 km/h sur tous les axes routiers du Rhône où la vitesse autorisée est normalement supérieure à 90 km/h. Les axes limités à 80 km/h passent eux à 70 km/h.

Ce phénomène de pollution à l'ozone est la conséquence des fortes chaleurs de ces derniers jours associées à la reprise des activités lundi.

"La persistance de conditions estivales ce mardi 15 juin avec un affaiblissement du vent du nord dans ce secteur laisse craindre une poursuite de l'augmentation des concentrations", précise l'organisme chargé de surveiller la qualité de l'air.

Comme pour chaque pic de pollution, il est conseillé pour les populations vulnérables et sensibles -les femmes enceintes, les jeunes enfants, les personnes de plus de 65 ans, etc.- d'éviter les activités physiques et de préférer les sorties avant 13h ou après 20h.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions