BFM Lyon
Lyon

Métropole de Lyon: 33 communes plongées dans le noir pour sensibiliser à la pollution lumineuse

33 communes de la métropole de Lyon participent à la troisième édition de La Nuit est belle.

33 communes de la métropole de Lyon participent à la troisième édition de La Nuit est belle. - La nuit est belle

La Ville de Lyon va éteindre les éclairages de 370 sites patrimoniaux ce vendredi. Plus d'une trentaines de communes participent également à l'événément.

Les lumières vont s'éteindre pour l'équinoxe. Ce vendredi, plusieurs communes de la métropole de Lyon vont participer à la nouvelle édition de "La nuit est belle", une manifestation lancée en 2019 par l'agglomération du Grand Genève. Cette opération festive a pour but de sensibiliser à la pollution lumineuse et ses impacts.

En 2019, l'astronomie et l'observation céleste était à l'honneur, puis la biodiversité nocturne en 2021. Pour la troisième édition, les organisateurs ont choisi de mettre en avant un thème d'actualité: les économies d'énergie.

370 sites à Lyon

Plusieurs communes du Rhône ont décidé de jouer le jeu cette année, 33 ne vont pas allumer leur éclairage public dans la nuit de vendredi à samedi. À Lyon, 370 sites patrimoniaux dont l'Hôtel de la Métropole, seront éteint de 21h vendredi à 6h du matin samedi.

Plus de 30.000 points lumineux seront éteints et plus de 1000 armoires d'éclairage coupées d'après les organisateurs. L'éclairage des rues sera maintenu à Lyon mais les habitants sont invités à éteindre les lumières chez eux.

"Je suis ravie que pour l’édition 2022, beaucoup plus de communes nous aient rejoints dans l’aventure ! En éteignant leur éclairage public, elles contribueront notamment à créer une vaste zone d’ombre autour de Lyon", explique d’Isabelle Vauglin, astrophysicienne au Centre de recherche astrophysique de Lyon, dans un communiqué.

Des animations prévues

Car éteindre l'éclairage public a plusieurs avantages, explique le Centre de recherche astrophysique de Lyon sur son site internet comme l'économie d'énergie, la protection de la diversité ou de la santé humaine.

"Dès qu’il fait nuit, la lumière artificielle des réverbères, bâtiments, publicités et vitrines polluent notre environnement. (...) Ce halo lumineux qui émane des grandes zones urbaines empêche de voir les étoiles", peut-on lire sur leur site.

Des nombreuses animations gratuites et ouvertes au public sont également prévues toute la soirée (balades, expositions, observations des étoiles, etc). Le détail est à retrouver sur le site de l'événement.

Marine Langlois