BFM Lyon

Lyon: le site Sytral Fagor-Brandt accueillera les centres de remisage et de maintenance du Sytral

Les anciennes usines Fagor Brandt en octobre 2021

Les anciennes usines Fagor Brandt en octobre 2021 - BFM Lyon

Les anciennes usines, situées dans le 7e arrondissement, seront réaménagées à compter de 2024, en vue de l'extension et la création de trois lignes de tramway.

Nuits sonores, Biennales, Street Food Festival... depuis 2017, le site Fagor-Brandt, dans le 7e arrondissement, est mis à la disposition des manifestations culturelles qui rythment la vie lyonnaise.

À compter de 2024, il prendra un tout autre rôle. Le lieu sera réaménagé en centre de remisage et en centre de maintenance pour le Sytral, a confirmé la métropole de Lyon ce lundi par voie de communiqué. La mise en service du premier est prévue pour 2026, celle du second pour 2028.

Outre les conducteurs, une cinquantaine de salariés travailleront sur les lieux. Plusieurs dizaines de personnes seront recrutées pour intégrer l'atelier de maintenance, est-il précisé.

Le seul site adapté, selon le Sytral

Le Sytral souhaitait s'équiper de nouveaux bâtiments en vue de l'extension et la création de trois lignes de tramway: T6 nord, T9 et T10. "Pour réaliser ces extensions, il était nécessaire de trouver un site adapté pour le remisage et la maintenance de 46 rames de tramway, de 43 mètres de longueur", soutient la métropole.

L'ancienne usine dédiée à l'électroménager est le seul site "qui permette de disposer à la fois de l’espace nécessaire et des conditions techniques requises en cœur d’agglomération, et sur un site déjà artificialisé" et pollué.

La métropole promet que la transformation des lieux se fera dans les meilleures conditions environnementales, avec notamment un "maintien des espaces verts existants, dont les arbres de hautes tiges et la végétalisation des abords".

"Réduction au minimum des nuisances sonores"

Elle prévoit également "la création d’un cheminement doux pour permettre la poursuite de l’allée de Gerland depuis l’avenue Jean-François Raclet jusqu’au collège Gabriel Rosset" et "la réduction au minimum les nuisances sonores par des équipements et un traitement architectural adapté".

"Ce travail de composition urbaine est en cours avec la ville de Lyon et la mairie du 7e arrondissement, et sera présenté aux habitantes et habitants du quartier dans les prochains mois", est-il noté dans le communiqué. Des discussions ont également été engagées avec les acteurs culturels qui occupaient tour à tour le site Fagor-Brandt pour leur trouver un nouveau lieu d'accueil.

David Kimelfeld s'est désolé du choix de la métropole. L'ancien président de la collectivité estime que les habitants du quartier de Gerland, eux aussi mitigés, "méritent mieux qu'un entrepôt de tramways".

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions