BFM Lyon

Lyon: la Métropole relance la prime à l'achat pour les vélos électriques, pliants et cargo

Un vélo cargo.

Un vélo cargo. - BFM Lyon

Le Conseil métropolitain a voté lundi le retour à une aide portant sur les vélos cargo, pliables ou encore à assistance électrique. Une aide variable selon les revenus des acheteurs.

Abandonner la voiture au profit du vélo, ou du moins en privilégier l'usage. C'est l'un des objectifs défendus par les écologistes pour cette mandature. Et c'est en ce sens que le Conseil métropolitain a voté lundi le retour de la prime à l'achat d'un vélo.

"Cette aide à l'achat concerne trois types de cycles dont l'acquisition peut être freinée par un coût d'achat ressenti comme étant encore élevé, alors que leur pratique est plus respectueuse de l'environnement et contribue à la réduction de l'utilisation de véhicules légers, et donc à l'émission de polluants atmosphériques", justifie la Métropole dans un communiqué publié ce mardi.

Chiffrée jusqu'ici à 1,5 million d'euros, cette mesure en vigueur jusqu'à la fin de l'année 2021 porte sur les cycles suivants: les vélos cargo - biporteurs, triporteurs, tandems ou bien adaptés à un handicap -, les vélos pliables et les vélos à assistance électrique. Qu'ils soient neufs ou d'occasion, ils doivent impérativement avoir été achetés dans le périmètre de la Métropole, en boutique et non sur internet.

Jusqu'à 500 euros d'aide à l'achat

Si pour les vélos cargo, aucun plafond en termes de prix d'achat n'a été fixé, celui-ci ne pourra excéder les 3000 euros toutes taxes comprises s'agissant des vélos pliables ou à assistance électrique. Et pour ces derniers, des documents seront demandés à l'acheteur pour "distinguer les matériels de mauvaise qualité ou produits selon des conditions sociales et environnementales défavorables", non-éligibles à l'aide métropolitaine.

Le montant de la prime à l'achat est par ailleurs conditionnée au revenu du demandeur. L'aide pourra aller de 100 euros pour un revenu annuel supérieur à 13.489 euros et jusqu'à 500 euros pour un revenu annuel inférieur ou égal à 13.489 euros. Par ailleurs, la prime versée ne pourra excéder 50% du prix d'achat. Ces aides peuvent être couplées aux primes à l'achat proposées par les communes.

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions