BFM Lyon

Intempéries dans le Rhône: une famille se retrouve sans domicile après un glissement de terrain

La détresse d'une famille de Saint-Genis-les-Ollières, dans le Rhône. Avec les fortes pluies de ces derniers jours, leur jardin s'est écroulé. Un glissement de terrain qui ne leur permet plus de vivre dans leur maison.

Quatre jours après les pluies diluviennes tombées dans le département, Chloé et Julien se sentent toujours démunis devant l'ampleur des dégâts. Depuis l'effondrement du mur extérieur de leur jardin, ils ne peuvent plus occuper leur maison située à Saint-Genis-les-Ollères. Leur jardin s'est littéralement écroulé laissant un vide de plusieurs mètres au bout du terrain. Leur maison maison, à quelques mètres, est désormais frappée d'un arrêté de péril imminent.

"Aujourd'hui on ne peut plus habiter chez nous, c'est surtout un combat pour revenir chez nous et sécuriser tout" explique Julien Navvaro. "On doit engager des travaux qu'on ne peut pas payer donc on est dans une situation critique".

Reconnaître l'état de catastrophe naturelle

Les travaux pourraient s'élever à plus de 200.000 euros selon les premières estimations. Pour espérer une prise en charge des assurances, il faut que l'état de catastrophe naturelle soit déclaré pour la commune après les fortes pluies tombées en début de semaine.

"Pour appuyer notre arrêté de catastrophe naturelle il faudrait que les Saint-Genois qui ont subi des conséquences peut-être pas aussi lourdes, appellent la mairie" indique Solange Paoli, adjointe à la solidarité de la commune.

"De façon à ce que le préfet se rende compte que c'est vraiment une catastrophe naturelle et que plusieurs personnes sont touchées" juge l'élue.

En attendant de nouvelles expertises, le couple est hébergé chez des proches. Ils n'auront d'ici quelques semaines, plus de solutions de logement pour eux et leurs deux jeunes enfants.

Lucie Jung et Alicia Foricher