BFM Lyon

Entrepôt Amazon près de Lyon: Doucet s’oppose au projet et s’associe aux recours de plusieurs associations

Grégory Doucet, maire de Lyon

Grégory Doucet, maire de Lyon - JEFF PACHOUD / AFP

Le maire de Lyon Grégory Doucet a annoncé que la Ville se joindrait aux associations écologistes qui ont engagé des recours contre l'installation d'un dépôt Amazon près de l'aéroport de Saint-Exupéry.

Le maire de Lyon Grégory Doucet a profité de ce premier jour de Black Friday pour annoncer que la Ville avait décidé de "se joindre au recours déposé par plusieurs associations contre l'installation d'un dépôt du géant du e-commerce". Cet entrepôt, qui doit être construit à proximité de l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry, est aujourd'hui pointé du doigt par de nombreuses associations écologistes.

"J’ai décidé d’associer Lyon à ce combat courageux, porté par des associations d'intérêt public qui ont à leur tête une génération climat qui a souhaité que nous soyons ici, en gestion de cette ville", a argué le maire écologiste ce vendredi lors d'une conférence de presse.

"La force symbolique de l’engagement de Lyon pourrait entraîner d’autres acteurs publics privés dans la transition écologique", espère le maire.

81.000 emplois détruits par le e-commerce en 9 ans

"Il nous semble, en cette période de crise sanitaire, fondamental d'ancrer nos choix économiques, a poursuivi Grégory Doucet, qui juge que "le modèle de développement d'Amazon n'est pas celui pour lequel nous avons été élus".

S'appuyant sur une étude parue ce vendredi, co-écrite par l'économiste de l'OCDE Florence Mouradian, le maire de Lyon a souligné qu'en 9 ans, le e-commerce avait détruit 81.000 emplois en France. L'étude révèle également que dans les dix prochaines années, 68.000 salariés pourraient connaître le même sort. "Pour un emploi créé par Amazon, c'est 4,5 emplois détruit par ailleurs", a ajouté Grégory Doucet.

Par cette prise de position, le maire entend "soutenir le commerce de proximité" et créer les conditions d’une consommation responsable et durable en cette période de Noël et de crise sanitaire. "Cela passe par le refus de l'installation d'entrepôts Amazon", explique l'élu.

"Avec ce recours, mon objectif est d'envoyer un message, de protéger une économie de commerces de proximité. Ce sont avant tout eux qui créent de l'emploi localement. Ils sont essentiels pour maintenir nos liens sociaux, ils animent la vie de la cité", a déclaré Gégory Doucet.

Juliette Mitoyen Journaliste BFM Régions