BFM Lyon

Alcool, feux d'artifices… plusieurs mesures de restrictions pour la nuit du Nouvel An dans le Rhône

Les moines bénédictins de Saint-Wandrille (Seine-Maritime) ont relancé la production de bière artisanale monastique en France. (image d'illustration)

Les moines bénédictins de Saint-Wandrille (Seine-Maritime) ont relancé la production de bière artisanale monastique en France. (image d'illustration) - Jure Makoviec - AFP

Le préfet a pris un arrêté le 24 décembre dernier pour interdire la consommation d'alcool sur la voie publique et la vente de feux d'artifice du 31 décembre au 1er janvier dans le département.

Des restrictions en plus du couvre-feu. Même si les sorties ne sont pas autorisées entre 8h et 6h du matin la nuit de la Saint-Sylvestre sur tout le territoire, le préfet du Rhône a signé la semaine dernière un arrêté pour prendre des mesures supplémentaires.

La première concerne la détention et la consommation d'alcool interdite sur les voies et espaces publiques toute la journée du 31 décembre jusqu'au lendemain à midi. La vente d’alcool à emporter sous quelque forme que ce soit est également proscite entre 17h le 31 et 6h le 1er janvier.

Feux d'artifice interdits

Dans le même temps, la vente, la détention et l'usage de feux d'artifice ou fusées et pétards est aussi interdite. Le préfet justifie sa décision dans l'arrêté par plusieurs débordements au cours desquels les forces de l'ordre ont été visés par des tirs de mortiers d'artifice fin novembre à Rillieux-la-Pape et mi-décembre à Saint-Genis-Laval.

Enfin, "la détention, le transport ou la vente de carburant en récipient portable" est également proscrite, pour éviter qu'il ne soit utiliser "pour déclencher des incendies de voiture". Toutes ces restrictions doivent prendre fin le 1er janvier à midi.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions